Publié

BienneUn abribus végétalisé? Il suffisait d’y penser

L’étanchéité des toitures s’étant détériorée, les autorités biennoises ont joint l’utile à l’écologie.

par
Vincent Donzé
Deux premiers arrêts ont été équipés d’un tapis végétal pré-cultivé d’orpins, une plante tapissante résistante.

Deux premiers arrêts ont été équipés d’un tapis végétal pré-cultivé d’orpins, une plante tapissante résistante.

Ville de Bienne


Contrainte de colmater des toitures perméables, l’Inspection biennoise de la voirie a développé un concept novateur: végétaliser les abribus! Cette technique permettra de réduire les travaux de réparation «récurrents» causés par les UV et la chaleur, tout en assurant une protection durable des constructions.

Deux premiers abribus ont été végétalisés à la rue de la Patinoire, histoire de vérifier la fonctionnalité du système. «À terme, l’on prévoit d’en équiper l’ensemble des 64 abribus biennois», a fait savoir le responsable de la serrurerie, Dietmar Brandl.

Étanchéité détériorée

C’est dans le cadre de travaux de maintenance des abris de bus que le problème est apparu à l’Inspection de la voirie, responsable de leur entretien. «L’étanchéité des toitures s’est détériorée en raison d’une chaleur excessive sur la plupart des constructions», rapporte Dietmar Brandl.


L’Inspection de la voirie et le Secteur des espaces verts ont opté conjointement pour une technique de végétalisation couramment utilisée sur les toits plats des bâtiments et constitué d’un tapis végétal pré-cultivé d’orpins, une plante tapissante résistante au sec et à la chaleur.

Environ 900 m2

Deux premiers arrêts ont été réalisés à l’angle de la rue Dunant et de la Patinoire. La suite est prévue cet automne, «afin de vérifier que la technique choisie est appropriée et répond aux attentes d’entretien». Outre la réduction des travaux de maintenance, ce couvert végétal d’environ 900 m2 au total, présente plusieurs avantages: «Cette technique d’isolation écologique réduit la température lors des fortes chaleurs et les plantes absorbent et évaporent l’eau de pluie». explique Markus Brentano, responsable du Service des espaces verts.

Les effets des toits végétalisés sont jugés profitables aux usagers et «bénéfiques pour le climat urbain en général». D’un entretien réduit, cette couverture végétale extensive profite également aux insectes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
32 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Astuss

24.11.2020 à 11:32

Purée dans les commentaires, c'est le galère pour lorto graffe !

loi suisse

24.11.2020 à 07:02

mon chat mon chien et les animaux sauvage sont tout nu doit on les habiller pour ne pas etre accuser exhibitionnisme de meme que les animaux dans les dessin animè

Minimalist

23.11.2020 à 22:35

Je ne le trouve pas très vert... il y a encore du chemin à faire pour reboiser nos villes.