France: Un ado passé à tabac par une dizaine d’individus
Publié

FranceUn ado passé à tabac par une dizaine d’individus

À Paris, un collégien de 15 ans a été hospitalisé dans un état grave, victime d’une agression il y a une semaine. Il est sorti du coma aujourd’hui. L’affaire suscite de vives réactions dans le pays.

«Une attaque d’une sauvagerie inouïe». C’est ainsi que Gérald Darmanin, ministre français de l’Intérieur, qualifie l’agression dont a été victime Yuriy, un adolescent de 15 ans d’origine ukrainienne. Vendredi 15 janvier, il a été passé à tabac par une dizaine d’individus peu après la sortie des cours, dans le 15e arrondissement de Paris. Hospitalisé dans un état grave, le collégien a été maintenu dans le coma durant plusieurs jours et a repris connaissance aujourd’hui (samedi), peut-on lire dans «Le Figaro».

L’adolescent se serait retrouvé au cœur d’un règlement de comptes entre bandes rivales, expliquent ses proches à plusieurs médias français. Il a été roué de coups de pieds, de poings mais aussi de batte de baseball et de béquilles. Mais ce samedi, son pronostic vital n’est plus engagé, rapporte BMFTV.

Résultat: d’après le certificat médical que s’est procuré «Le Parisien», Yuriy souffrirait d'un traumatisme crânien avec plusieurs fractures graves du crâne, d'un hématome entre le cerveau et le crâne et d'une contusion cérébrale. Il aurait aussi le nez cassé, plusieurs plaies à la cuisse et un doigt fracturé.

Ce drame suscite actuellement une vive polémique en France, alimentée notamment par de nombreux politiciens et chroniqueurs habitués des plateaux télé qui n’ont pas hésité à s’emparer de l’affaire.

L’incident a également généré un torrent d’émotions, parmi lesquelles l’indignation. Sur Twitter notamment, les messages avec le mot-clé #Yuriy se sont multipliés ce samedi pour rendre hommage à l’adolescent agressé. Parmi eux, la star du FC Barcelone et de l’équipe de France de football, Antoine Griezmann ou encore l’humoriste Ahmed Sylla.

La police a lancé un appel à témoin, mais n’a procédé à aucune interpellation pour l’instant, affirment plusieurs médias français. Une enquête va être ouverte.

(lph)

Votre opinion