Actualisé 17.08.2018 à 20:31

JérusalemUn agresseur au couteau «neutralisé»

Un Arabe israélien a été atteint par balles dans la Vieille ville de Jérusalem après avoir attaqué des policiers israéliens.

Un Arabe israélien a été atteint par balles vendredi aux abords immédiats de l'Esplanade des Mosquées après avoir attaqué au couteau des policiers israéliens, sans les blesser, a indiqué la police israélienne.

L'homme, présenté comme originaire de la ville arabe d'Oum el-Fahm (centre d'Israël) et âgé d'environ 30 ans, a été tué, selon les médias israéliens. Mais la police n'a pas confirmé sa mort, se contentant de dire qu'il avait été «neutralisé».

La police l'a présenté comme un «terroriste», signifié que ses motivations étaient politiques.

A la suite de cette attaque, la police a bloqué les accès à l'Esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam également révéré par les juifs sous le nom de Mont du Temple, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Selon la police, l'agresseur venait de l'Esplanade quand il a attaqué les policiers qui ont riposté.

La Vieille ville en contrebas de l'Esplanade des Mosquées et au coeur du conflit israélo-palestinien a été le théâtre de plusieurs attaques dans le passé.

Elle se situe à Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël. Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale. Israël proclame tout Jérusalem sa capitale «indivisible».

Les Arabes israéliens, qui représentent 17,5% de la population israélienne, sont les descendants des Palestiniens restés sur leurs terres à la création d'Israël en 1948. Bon nombre se revendiquent Palestiniens.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!