Belgique - Il tente de prendre l’avion avec un faux test PCR: un an de prison
Publié

BelgiqueIl tente de prendre l’avion avec un faux test PCR: un an de prison

Un homme qui avait voulu voyager avec un test falsifié a écopé d’une peine particulièrement lourde.

L’homme avait tenté de prendre l’avion avec un test PCR falsifié.

L’homme avait tenté de prendre l’avion avec un test PCR falsifié.

Facebook/Brussels airport

Le 27 avril, le Conseil belge des procureurs généraux avait annoncé que des sanctions sévères seraient prononcées contre ceux qui utilisent des faux des tests liés au coronavirus. Il n’avait pas menti: le Tribunal correctionnel de Bruxelles a infligé mardi un an de prison à un homme qui avait tenté de prendre lavion dans la capitale belge en brandissant un test PCR falsifié.

Lhomme condamné avait présenté un document attestant dun test PCR négatif. Mais il avait été repéré et avait avoué que c’était à l’origine un document de l’un de ses amis qui, lui, avait passé le test.

«Seule une punition sévère convient»

Dans ce genre de cas, explique la RTBF, les contrevenants doivent être immédiatement convoqués devant le tribunal correctionnel, mais les parquets peuvent d’abord proposer un règlement à lamiable avec une amende de 750 euros.

Mais le prévenu a refusé cet arrangement. Puis il a encore fait l’erreur de ne pas se présenter au tribunal, ce qui n’a manifestement pas plaidé en sa faveur. «La conduite du défendeur est donc non seulement antisociale, mais elle met potentiellement des vies en danger. Seule une punition sévère convient dans ce cas», a-t-il été tranché.

Un an de prison: pour ce genre de cas, c’est la première fois qu’une peine aussi lourde est prononcée en Belgique.

(R.M.)

Votre opinion