Publié

GenèveUn an ferme pour le chauffard mineur

Agé de 17 ans, il avait foncé à plus de 180 km/h dans les rues de la ville.

par
Valérie Duby
Le jeune chauffard avait terminé sa folle équipée sur l'autoroute.

Le jeune chauffard avait terminé sa folle équipée sur l'autoroute.

Christian Bonzon

Le Tribunal des mineurs du canton de Vaud a rendu hier son jugement. Le mineur de 17?ans qui, dans la nuit du 25 au 26 décembre 2011, a provoqué une folle course-poursuite dans les rues de Genève, a été condamné à un an de prison (il a déjà effectué environ 200?jours). L'avocat du chauffard, Me Vincent Demierre, n'exclut pas «de faire recours lorsqu'il aura reçu les considérants».

Dans son arrêt, le tribunal relève que le mineur s'est rendu coupable – notamment – de mise en danger de la vie d'autrui, de vol d'un véhicule, de violation simple et grave de la circulation routière, de conduite en état d'incapacité, de violation des devoirs en cas d'accident, de conduite sans autorisation, de circulation sans plaques d'immatriculation, etc.

«La peur de leur vie»

Rappelons qu'au cours de cette folle course-poursuite, le chauffard avait circulé à des vitesses dépassant les 180?km/h en plein centre-ville de Genève! Sur l'avenue Louis-Casaï menant à l'aéroport de Cointrin, il avait failli renverser deux policiers avant de terminer sa course sur l'autoroute, juste avant la sortie du Grand-Saconnex. Réaction de Me Robert Assaël, l'avocat des deux policiers: «Mes clients ont eu la peur de leur vie quand ils ont vu la voiture kamikaze leur foncer dessus. Le nombre impressionnant d'infractions retenues démontre un manque de scrupules pour la vie d'autrui d'autant plus inquiétant qu'il s'agit d'un jeune qui n'en est pas à sa première condamnation.»

Ton opinion