11.08.2012 à 19:19

Conflit fiscalUn ancien employé de HSBC veut être dédommagé par la Suisse

Son nom ayant été transmis aux autorités américaines en lien avec des soupçons d'évasion fiscale, un ancien employé de HSBC veut être dédommagé par la banque mais aussi par la Confédération.

Un ancien employé de HSBC demande à être dédommagé par la banque et également par la Confédération.

Un ancien employé de HSBC demande à être dédommagé par la banque et également par la Confédération.

Keystone

Son nom ayant été transmis aux autorités américaines en lien avec des soupçons d'évasion fiscale, un ancien employé de HSBC veut être dédommagé par la banque mais aussi par la Confédération.

Il veut notifier un commandement de payer en particulier à la présidente de la Confédération et ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf.

«La Suisse a atteint un tel niveau de capitulation morale que je pense que l'opprobre publique ne suffit pas», a déclaré samedi à la Radio romande le banquier qui souhaite garder l'anonymat.

Ce dernier dénonce l'attitude du Conseil fédéral qui, selon lui, a permis aux banques suisses de transmettre aux autorités américaines les noms de leurs employés en lien avec des cas d'évasion fiscale de contribuables américains.

L'ex-employé de HSBC affirme ne jamais avoir eu de contacts avec la clientèle américaine, «comme 99% des employés dénoncés». Il précise avoir déjà déposé plainte contre HSBC et son conseil d'administration. Il va leur envoyer des commandements de payer, ainsi qu'au Conseil fédéral, en particulier à Eveline Widmer-Schlumpf, la «principale concernée».

(AP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!