Publié

GenèveUn automobiliste trop ivre pour souffler dans l'alcootest

Un automobiliste de 36 ans circulait vendredi soir dans la campagne genevoise avec le pneu avant gauche à plat quand une patrouille de police l'a interpellé vers 22 heures pour le lui signaler.

Un conducteur de 36 ans était tellement ivre samedi soir qu'il n'a pas été capable de se soumettre à l'alcootest.

Un conducteur de 36 ans était tellement ivre samedi soir qu'il n'a pas été capable de se soumettre à l'alcootest.

Keystone

Remarquant tout de suite les signes d'ébriété présentés par le conducteur, les agents ont voulu mesurer son alcoolémie.

Malgré diverses tentatives, il ne leur a toutefois pas été possible de faire souffler l'homme dans l'éthylomètre. «Il était trop ivre», indique la police cantonale genevoise dans un communiqué.

L'automobiliste a reconnu partiellement les faits qui lui sont reprochés. Il n'a pas pu expliquer pourquoi son pneu était déchiré, ajoute la police qui l'a mis à disposition du Ministère public.

(ats)

Votre opinion