Un avion du Kremlin se pose à Bâle malgré la fermeture du ciel

Publié

Guerre en UkraineUn avion du Kremlin se pose à Bâle malgré la fermeture du ciel

Surprise mercredi soir à l’aéroport de Bâle-Mulhouse: un jet du gouvernement russe a pu atterrir alors que l’espace aérien est fermé aux avions russes.

par
Jonathan Zalts
L’avion était au bénéfice d’une autorisation spéciale.

L’avion était au bénéfice d’une autorisation spéciale.

Capture Youtube/BSL Planespotter

Ce sont de très rares images qu’a capturées un «planespotter» mercredi soir à l’aéroport de Bâle-Mulhouse: un jet Iliouchine IL-96-300, utilisé pour le transport des membres du gouvernement russe, a posé ses roues sur le tarmac. Et ce alors que la Suisse comme la France ont fermé leur espace aérien aux avions russes.

Sur le site Flightradar 24, on peut voir l’appareil du Kremlin décoller de Moscou pour survoler la Turquie, puis les côtes de l’Afrique du Nord, avant de se diriger vers l’EuroAirport.

Alors que le vol aurait duré environ trois heures en l’absence de restrictions, c’est finalement un trajet de plus de 9 heures qu’a dû effectuer l’avion russe.

Alors comment l’appareil a-t-il pu atterrir là malgré les sanctions? Contacté par le quotidien bâlois «bz», un porte-parole de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) indique que le jet russe avait reçu une autorisation diplomatique spéciale pour le survol des territoires suisses et français ainsi que pour l’atterrissage à Bâle-Mulhouse. Celle-ci aurait été donnée afin de permettre le déplacement de personnel d’ambassade.

L’avion gouvernemental a finalement redécollé peu après 23 heures, direction Moscou.

Ton opinion

46 commentaires