15.10.2020 à 13:19

Canton de NeuchâtelUn bâtiment de l’Etat est occupé illégalement

Un collectif créatif autogéré a investi des locaux étatiques inoccupés à La Chaux-de-Fonds. L’Etat a trouvé une solution temporaire.

La Chaux-de-Fonds.

La Chaux-de-Fonds.

KEYSTONE

L’Etat de Neuchâtel a annoncé ce jeudi être en discussion avec le collectif L.A.C (Laboratoire Autogéré de Création) qui occupe de manière illégale un bâtiment vide de l’Etat depuis le 9 octobre à La Chaux-de-Fonds. Le canton est entré en matière pour une solution temporaire.

Le chef du Département de la justice, de la sécurité et de la culture, Alain Ribaux, a rencontré mardi des représentants du collectif. «Les échanges ont eu lieu dans un esprit à la fois serein et constructif», a indiqué la Chancellerie d’Etat dans un communiqué.

«Convaincu que le projet présenté relève au premier chef des autorités communales et invitant dès lors ses interlocuteurs à trouver une solution avec la Ville de La Chaux-de-Fonds, le Conseil d’Etat est néanmoins entré en matière pour une solution temporaire. Les discussions vont ainsi se poursuivre», a-t-il ajouté.

Après avoir occupé temporairement un bâtiment à rue de la Cure, à La Chaux-de-Fonds, appartenant à l’Etat de Neuchâtel, et qui hébergera prochainement le projet ESPACE, le collectif occupe depuis le 9 octobre un autre bien de l’Etat sans affectation actuellement, à la rue des Crêtets, à La Chaux-de-Fonds. Le Laboratoire autogéré de création cherche des locaux adaptés à son projet de nature culturelle et sociale car il doit quitter au 31 octobre ceux qu’il occupait jusqu’à ce jour.

Le collectif L.A.C a averti les autorités cantonales de la nouvelle occupation le jour même.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!