Actualisé 05.12.2019 à 16:07

Un beau buffet de gare a fermé pour mieux rouvrir... sans rails!

CFF

La particularité de l'établissement qui change de tenancier à Gléresse (BE), c'est qu'à terme, il ne sera plus au bord de la voie ferrée.

par
lematin.ch
Entre le lac face au débarcadère et la vigne entourant l'église, le buffet de Gléresse bénéficie d'une situation exceptionnelle, au pied d'un funiculaire.

Entre le lac face au débarcadère et la vigne entourant l'église, le buffet de Gléresse bénéficie d'une situation exceptionnelle, au pied d'un funiculaire.

V.Dé

Une affichette l'indique sur la porte du «Bistro Ligerz»: dans ce village viticole du lac de Bienne, l'épicerie-restaurant était ouverte pour la dernière fois samedi dernier avec «un peu de tristesse». Entre la vigne et le lac, avec le débarcadère d'un côté et de l'autre, le funiculaire menant à Prêles, ce buffet de gare bénéfice d'une situation exceptionnelle, à côté d'un ancien hôtel laissé à l'abandon.

Sur la ligne ferroviaire du pied du Jura, entre Neuchâtel et Bienne, les passagers des InterCity passent trop vite pour remarquer le charme de l'endroit, tandis que les InterRegio s'arrêtent. Mais un jour, tout changera: une projet de tunnel ferroviaire est sur les rails dans ce village, le seul sur cette rive à disposer d'un tunnel routier pour le trafic de transit.

À la retraite

La tenancière du buffet n'a pas mis la clef sous le paillasson en raison du chantier projeté: elle est tout simplement partie à la retraite. «Nous avons lancé un appel d’offre pour continuer d’exploiter le restaurant/magasin, avec pour objectif de pouvoir le rouvrir dès que possible», promet le porte-parole des CFF Jean-Philippe Schmidt. Un étage sert déjà de quartier général au chef du chantier.

La réalisation du tunnel ferroviaire de deux kilomètres entre Bienne et Neuchâtel éliminera le dernier tronçon à voie unique entre le lac Léman et celui de Constance. Budget: 406 millions.

Davantage de trains

Après 2025, le dédoublement de la voie Chavannes (Schafis) et Douanne permettra de faire circuler davantage de trains et d’accélérer la cadence sur la ligne du pied du Jura. Inconvénient pour les habitants du plateau de Diesse: la desserte du funiculaire ne sera plus assurée par le train, mais par le bus.

Musique d'avenir: 44 oppositions ont été formulées par quatre communes, trois organisations et 37 particuliers. La Neuveville, Plateau de Diesse, Douanne et Gléresse ont émis certaines réserves et revendications. Ainsi, le déplacement de la bretelle de sortie de la N5 sur un viaduc est-il jugé «très imposant», tout comme la création d’une place d’atterrissage pour hélicoptères.

Réduction des nuisances

Tout est discuté: le réaménagement de l’accès au lac, la création de zones de compensation écologique, la construction d’une piste cyclable et la réduction des nuisances pendant le chantier.

À Plateau de Diesse, commune desservie par le funiculaire, on craint que la suppression de la gare de Gléresse ne prive la région de milliers de touristes. Ceux qui sourient sont les propriétaires immobiliers qui auront un accès direct au lac, une situation unique sur cette rive. Ce sera le cas du buffet, convoité par la commune, mais aussi de l'ancien Hôtel-Restaurant Lariau laissé à l'abandon.

Vincent Donzé

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!