Hockey sur glace – Black-out total pour Ajoie à Langnau
Publié

Hockey sur glaceBlack-out total pour Ajoie à Langnau

Le HC Ajoie a pris l’eau vendredi soir à Langnau. Les cinq buts concédés en huit minutes lors de la période médiane expliquent en grande partie cette claque monumentale.

par
Julien Boegli
(Langnau)
Yannick Blaser (Langnau) au duel avec François Beauchemin (Ajoie).

Yannick Blaser (Langnau) au duel avec François Beauchemin (Ajoie).

Martin Meienberger/freshfocus

Pour Ajoie, ce déplacement à l’Ilfis devait lui permettre d’aligner quatre renforts étrangers d’un bout à l’autre d’un duel pour la première depuis le match d’ouverture face à Bienne le 7 septembre.

Il n’en a finalement rien été, malgré la valse des annonces survenues en cette fin de semaine. Si Gary Sheehan a bel et bien pu compter sur le soutien du Québécois Maxime Fortier, débarqué en Suisse vendredi matin et engagé jusqu’à fin décembre au moins, ainsi que de son compatriote François Beauchemin, cédé pour la soirée en licence B par les Ticino Rockets, il a par contre dû composer sans son défenseur Jérôme Leduc, qui ressentirait à nouveau des douleurs dorsales.

Mauvaise entame

Sans «importés» dans leur brigade défensive mais avec Yannick Hänggi, prêté pour un temps par le CP Berne, les Ajoulots sont complètement passés à côté de leur début de rencontre, cueillis à froid, comme ils le sont un peu trop souvent, après seulement 72 secondes.

Directement impliqué sur l’ouverture de Kay Schweri, Thibault Frossard l’a été indirectement sur le 2-0 de la 13e minute. C’est du banc des pénalités que le topscorer jurassien a assisté à la reprise victorieuse au premier poteau d’Alexandre Grenier.

Il a fallu un quart d’heure pour voir les visiteurs adresser une première frappe cadrée en direction de la cage gardée par Robert Mayer. Réunis au sein d’une même triplette 100% québécoise, Fortier, Devos et Beauchemin ont déjà noué une ébauche de complicité intéressante. Les deux derniers arrivés ont d’ailleurs été les plus menaçants côté ajoulot et affichent un profil assez similaire, alliant rapidité et sens de l’initiative.

Quelle claque!

Même si le HCA s’en est tout compte fait bien tiré avec un retard de deux longueurs après vingt minutes, qu’il s’est montré plus entreprenant par la suite, il n’a jamais réussi à effacer son passif. Lorsque Schweri, à la mi-match, a inscrit son premier doublé de la saison avec la complicité involontaire du patin de Fortier, Langnau semblait alors avoir fait le nécessaire pour s’adjuger un premier succès à domicile cette saison. Cette réussite n’était en réalité que le début du calvaire pour néo-promu.

Frossard a encore filé un petit coup de pouce aux Tigres de l’Emmental en se faisant subtiliser le puck en zone neutre sur le 4-0 d’Huguenin. Ajoie a dès lors totalement piqué du nez. Après le 5-0 de Grenier, tombé deux minutes après, le gardien Tim Wolf, excédé, a quitté sa cage de son propre chef après y avoir brisé sa canne.

Plongé en plein chaos, son successeur Viktor Östlund en a concédé deux autres deux minutes plus tard sans avoir pu réaliser le moindre arrêt. Soit cinq goals encaissés en l’espace de 8’03. Quelle claque ! Les deux buts tardifs de Maxime Fortier n’auront qu’une valeur anecdotique.

C’est finalement sur la marque de 9-3 que la rencontre s’est terminée. Pas de quoi aborder le derby de samedi soir, avec la venue de FR Gottéron à Porrentruy, dans les meilleures conditions.

Langnau – Ajoie 9-3 (2-0 5-1 2-2)

Ilfis. 4747 spectateurs. Arbitres: MM. Dipietro, Mollard, Fuchs et Kehrli.

Buts: 2e Schweri 1-0, 13e Grenier (Huguenin, Olofsson/5 c 4) 2-0, 30e Schweri 3-0, 34e Huguenin (Weibel) 4-0, 36e Grenier (Olofsson, Mayer) 5-0, 38e (37’01) Huguenin 6-0, 38e (37’23) Sturny (Petrini) 7-0, 38e (37’52) Fortier (Devos) 7-1, 42e Berger (Sturny) 8-1, 47e Huber (Frossard) 8-2, 51e Fortier 8-3, 53e Olofsson (Pesonen, Schweri/ 5 c 4) 9-3.

Langnau: Mayer; Blaser, Erni; Huguenin, Schilt; Grossniklaus, Elsener; Zryd, Aeschbach; Grenier, Flavio Schmutz, Olofsson; Schweri, Weibel, Pesonen; Berger, Salzgeber, Dukurs; Petrini, Diem, Sturny. Entraîneur: O’Leary.

Ajoie: Wolf (36e: Östlund); Birbaum, Hauert; Rouiller, Pouilly; Hänggi, Eigenmann; Fortier, Devos, Beauchemin; Huber, Frossard, Schnegg; Rohrbach, Romanenghi, Joggi; Macquat, Ness, Bogdanoff; Frei, Reto Schmutz. Entraîneur: Sheehan.

Notes: Langnau sans Leeger, Loosli, Stettler, Zaetta (blessés) Guggenheim, Saarela (malades) ni Melnalksnis (en Swiss League). Ajoie sans Asselin ni Hazen, Leduc (blessés) ni Helfer (surnuméraire) mais pour la 1ère fois avec Maxime Fortier, François Beauchemin (prêté en licence B des Ticino Rockets) et Yannck Hänggi (prêté en licence B de Berne). Tir sur le poteau de Huguenin (9e) et Romanenghi (52e).

Pénalités: 2 x 2’ contre Langnau, 5 x 2’ contre Ajoie.

Votre opinion