Publié

FootballUn brassard spécial pour l'Irlande du Nord?

Les équipes britanniques vont demander l'autorisation à la FIFA de jouer avec un brassard commémoratif lors des matches internationaux de novembre.

L'Irlande du Nord sera l'adversaire de la Suisse en barrage pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

L'Irlande du Nord sera l'adversaire de la Suisse en barrage pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

Les fédérations anglaise, nord-irlandaise, galloise et écossaise vont demander l'autorisation à la FIFA et à leurs adversaires de pouvoir porter un brassard arborant le coquelicot commémoratif des soldats morts au combat lors des matches internationaux de novembre. Elle l'ont annoncé lundi.

Les 9 et 12 novembre, l'Irlande du Nord affronte la Suisse dans le cadre des barrages de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Le 9, l'Ecosse reçoit les Pays-Bas en match amical. Le 10, l'Angleterre accueille l'Allemagne et le Pays de Galles se rend en France.

«Quand des matches internationaux sont prévus durant la semaine menant au Dimanche du Souvenir (deuxième dimanche de novembre, proche de l'armistice de la Première Guerre mondiale), l'intention des nations constitutives est de demander la permission à l'équipe adverse et à la FIFA de porter un brassard à l'effigie du coquelicot», ont écrit les quatre fédérations britanniques dans un communiqué commun.

Des règles assouplies

En septembre, la FIFA, initialement opposée à tout «symbole politique» sur les maillots, avait fait marche arrière après le tollé provoqué par l'interdiction du «poppy» en novembre 2016. Mais l'instance mondiale a assoupli son approche, tolérant désormais certaines «initiatives» sur les tenues des joueurs. Selon ces nouvelles consignes, le pays souhaitant arborer des messages ou des symboles ayant trait à son histoire ou pour célébrer un événement national ou international, peut envisager de le faire mais doit «attentivement» prendre en compte «la sensibilité de l'équipe adverse et du public».

La saison dernière, les quatre fédérations britanniques avaient reçu des amendes de la part de la FIFA, sans toutefois les payer.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!