Actualisé 23.06.2017 à 17:27

FranceUn bus de tourisme s'encastre dans un tunnel

Accident rarissime en plein coeur de Paris: un bus de tourisme à impériale s'est encastré vendredi dans une galerie en bord de Seine, faisant au moins 4 blessés.

Selon les pompiers, l'un des quatre blessés, une femme, se trouvait dans un état grave: elle a été hospitalisée souffrant d'un «traumatisme crânien». Les blessés légers présentaient des «plaies diverses», a précisé à l'AFP une porte-parole des pompiers. Une source policière faisait, elle, état de quatre blessés légers. Aucune précision n'a été donnée sur l'identité des blessés, pas plus que sur leur nationalité.

Selon cette source, ce bus à double niveau doté d'une plateforme panoramique de la compagnie Big Bus n'empruntait pas son circuit habituel, au départ de la Tour Eiffel. La circulation avait en effet été déviée sur son trajet pour permettre des animations dans le cadre de la journée mondiale de l'Olympisme.

Une piste d'athlétisme flottante de 100 mètres a été installée sur la Seine à proximité du pont Alexandre III pour cette opération, qui prend une résonance particulière dans la capitale française en raison de sa candidature à l'organisation des Jeux de 2024.

Une femme désincarcérée

Le bus a emprunté une voie qui longe la Seine menant au tunnel. Un panneau situé en amont du tunnel signale bien que la hauteur maximale autorisée des véhicules est de 3,90 m dans le tunnel, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le chauffeur ne l'a-t-il pas vu? Vers 12h35 (10h35 GMT), son bus a percuté le haut du tunnel, avant de s'arrêter quelques mètres plus loin à l'intérieur.

Dix-huit personnes se trouvaient à bord, a-t-on appris de sources concordantes. La vitre à l'avant de la plateforme a été écrasée, a constaté la journaliste de l'AFP lorsque le bus a été sorti du tunnel, peu après 15h. La blessée grave, présente sur cette plateforme, a été «désincarcérée», les pompiers ont précisé qu'ils ont dû «faire de la découpe métallique pour la sortir».

La circulation est restée coupée quelques heures dans un sens de circulation. Contactée par l'AFP, la société de transport touristique Big Bus a confirmé qu'un de ses bus était impliqué dans l'accident, sans plus de détails.

La compagnie, qui a pris le nom de Big Bus après la fusion des Cars Rouges parisiens et de la Big Bus Company de Londres, organise des circuits de visite des hauts lieux de Paris à bord d'autobus rouges prisés des touristes du monde entier.

La France est restée en 2016 la première destination touristique mondiale avec près de 83 millions de visiteurs étrangers, malgré une série d'attentats et d'importants mouvements sociaux au printemps.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!