Publié

MiaouUn «café à chats» ouvre ses portes à Vienne

Un premier «café à chats», où les clients peuvent jouer avec les félins tout en sirotant leur boisson, a ouvert ses portes vendredi à Vienne.

Ici, un neko bar de Tokyo

Ici, un neko bar de Tokyo

AFP

Les initiateurs de ce projet, Alexander Thür et sa femme Takako Ishimitsu, originaire du Japon, se sont inspirés d'une tendance déjà établie au Japon pour créer le Café Neko - «neko» qui signifie chat en japonais - dans le centre-ville de Vienne.

Cinq chats provenant d'un refuge de la capitale autrichienne ont trouvé un nouveau domicile dans cet établissement qui peut accueillir jusqu'à 50 personnes. Et s'ils ne sont pas d'humeur à jouer ou à se faire caresser, ils disposent d'une salle de repos hors d'atteinte des clients et de perchoirs en hauteur sur 20 mètres le long des murs.

Pour des raisons d'hygiène, les chats n'ont pas accès à la cuisine et à la réserve. Les plats servis - gâteaux maison ou boulettes de riz japonaises - le sont sous cloche, même si «il y a avant tout des plats que les chats n'aiment pas», assure le couple.

Le café est naturellement interdit aux chiens.

(AFP)

Votre opinion