15.09.2020 à 16:38

JuraUn capricorne grignote l’Hôtel du Parlement jurassien

Des insectes xylophages attaquent la charpente d’un bâtiment de style gothique, à Delémont.

par
Vincent Donzé
À Delémont, le siège du Parlement jurassien intéresse les désinfestateurs, ici en 2018

À Delémont, le siège du Parlement jurassien intéresse les désinfestateurs, ici en 2018

V.Dé

Les structures de l’État sont-elles attaquées par un insecte xylophage? C’est ce que suggère «Le Quotidien Jurassien». En cause: le capricorne et la vrillette, deux insectes xylophages qui grignotent la charpente de l’Hôtel du Parlement jurassien à Delémont, à l’angle nord-est de l’ancienne enceinte médiévale.

Dans l’édifice acheté en 1627 par le prince-évêque pour sa seigneurie, puis transformé en préfecture et en tribunal en 1717, les coléoptères identifiés sont si voraces qu’un effondrement du toit a été craint.

Jusqu’au château

Les coléoptères sont présents ici et là: leurs larves ont été détectées à l’École de culture générale comme dans le bâtiment des Services industriels. À Porrentruy, ces insectes sont combattus jusqu’au château par Gary Bernier, spécialiste en traitement de charpente.

«Les larves des capricornes peuvent causer des dégâts jusqu’au cœur du bois, entraînant une diminution de la résistance mécanique», prévient Gary Bernier dans le QJ. Au Séminaire de Porrentruy, des poutres de 40x40 cm ont cédé. Pour combattre les ravageurs, il s’agit d’injecter à très haute pression un produit chimique dans les veines de la cellulose.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Agamemnon

16.09.2020 à 09:08

Le Capricorne, c'est encore un coup de bélier

Mr Walk

16.09.2020 à 01:26

C'est un derstiseur qu'il faut envoyer...

Jean-Michel Lièvre

15.09.2020 à 17:26

Il se passe beaucoup de choses dans le nord du canton de Berne. Espérons qu’à Berne ils sauront aider leurs habitants éloignés de la Capitale.