Japon - Un cargo s’échoue et se brise en deux
Publié

JaponUn cargo panaméen s’échoue et se brise en deux

Les garde-côtes japonais ont sauvé l’équipage d’un cargo panaméen qui s’est échoué au nord-est du pays. Selon un porte-parole, des hydrocarbures s’échappent du navire.

Un cargo battant pavillon panaméen s’est échoué et s’est brisé en deux au nord-est du Japon, et l’équipage a pu être secouru, ont annoncé jeudi les garde-côtes japonais. Des images aériennes montrent la poupe du «Crimson Polaris» sectionnée et plongeant dans la mer aux côtés de l’autre moitié du navire, légèrement inclinée vers l’eau.

«Le Crimson Polaris s’est échoué devant le port de Hachinohe (préfecture d’Aomori, nord-est)», a déclaré un porte-parole des garde-côtes, qui n’a pas souhaité être identifié. Trois patrouilleurs et trois avions ont été mobilisés après son échouement mercredi. «Les 21 membres de l’équipage – des Chinois et des Philippins – ont été secourus», a précisé le porte-parole.

Le «Crimson Polaris» a été sectionné en deux. Sa poupe plonge dans la mer, aux côtés de l’autre moitié du navire, légèrement inclinée vers l’eau.

Le «Crimson Polaris» a été sectionné en deux. Sa poupe plonge dans la mer, aux côtés de l’autre moitié du navire, légèrement inclinée vers l’eau.

AFP

Selon ce dernier, des hydrocarbures en provenance du bateau s’écoulent sur une distance d’environ 24 kilomètres, sans que l’on en connaisse pour l’instant l’impact environnemental. Les autorités ont tenté de contenir la fuite d’hydrocarbures, mais n’ont pas réussi à déployer le barrage autour du bateau, a-t-il poursuivi.

«Les patrouilleurs vont travailler toute la nuit» pour éviter les collisions, a dit le porte-parole, ajoutant qu’aucun autre bateau n’était à leur connaissance impliqué dans l’accident.

(AFP)

Votre opinion