Suisse: Un centre de recherches mondial est créé à Berne
Publié

SuisseUn centre de recherches mondial est créé à Berne

Après le Campus Biotech, le mécène Hansjörg Wyss va injecter 200 millions dans les dix prochaines années pour un nouveau pôle d'excellence dédié à la nature et à l'humain.

Le mécène Hansjörg Wyss, à droite.

Le mécène Hansjörg Wyss, à droite.

Keystone

Concilier protection de l'environnement et prospérité de la société. Tel est le défi auquel ambitionne de répondre le futur centre de recherche appelé à devenir leader mondial dans les domaines de la nature et de l'humain. Ce pôle d'excellence voit le jour à l'Université de Berne grâce au mécène Hansjörg Wyss. Il bénéficiera d'investissements de 200 millions de francs au cours des dix prochaines années.

Ce centre de recherche et d'application vise à regrouper les travaux touchant à l'accélération du changement climatique, à l'utilisation croissante des sols et à l'appauvrissement de la biodiversité.

La convention de fondation de la «Wyss Academy for Nature» a été signée ce vendredi à Berne par le mécène et entrepreneur Hansjörg Wyss, le président du gouvernement bernois Christoph Ammann et le recteur de l'Université Christian Leumann. La fondation est une organisation d'utilité publique.

La «Wyss Academy for Nature» permet à des équipes de scientifiques du monde entier de collaborer avec des spécialistes de terrain ainsi qu'avec des représentants des milieux politiques, économiques et de la société civile pour développer des innovations aptes à protéger la nature, expliquent les partenaires dans un communiqué.

Cent millions de francs

La fondation alloue au centre de recherche une contribution de 100 millions de francs dans le cadre de sa campagne en faveur de la nature. Le canton de Berne et l'Université apporteront chacun 50 millions de francs.

Fondateur et ancien patron de l'entreprise de technique médicale Synthes, Hansjörg Wyss a déjà fait parler de lui ces dernières années en tant que mécène de plusieurs autres projets scientifiques. Il a ainsi soutenu le Campus Biotech, à Genève, un gigantesque site de recherche de pointe consacrée notamment aux neurosciences.

Et il a participé au financement du Wyss Translational Center à Zurich, un centre de recherche qui associe les sciences de la médecine, de la nature et de l'ingénierie.

(ats)

Votre opinion