Coronavirus: Un chat italien testé positif au variant anglais
Publié

CoronavirusUn chat italien testé positif au variant anglais

Si des félins contaminés par le coronavirus ont déjà été recensés, c’est le premier cas dans le pays porteur d’une mutation du virus. L’homme peut transmettre la maladie au chat mais pas l’inverse.

par
Michel Pralong
Le chat a attrapé le virus de ses propriétaires. Image d’illustration.

Le chat a attrapé le virus de ses propriétaires. Image d’illustration.

Getty Images

Un chat mâle de 8 ans de Novare a été testé positif au variant anglais du coronavirus, annonce l’agence italienne Ansa. C’est l’Institut zooprophylactique expérimental du Piémont, de la Ligurie et du Val d'Aoste qui a fait cette découverte.

L’animal a commencé à montrer des symptômes respiratoires, une dizaine de jours après que le coronavirus se soit déclaré chez ses propriétaires, qui ont été mis à l’isolement à domicile. «La positivité du chat ne doit pas nous alarmer, a déclaré Bartolomeo Griglio, responsable de la prévention de la région du Piémont En raison de la maladie de leurs propriétaires, les animaux se retrouvent dans des environnements à forte circulation virale. Ce n’est donc pas inattendu qu’eux aussi puissent contracter l’infection, mais il n’y a aucune preuve scientifique qu’ils jouent un rôle dans la propagation du coronavirus. La contagion humaine reste le principal moyen de propagation de la maladie».

Protéger ses animaux

Le chat, ainsi que ses propriétaires sont en voie de guérison. D’autres chats ont déjà été testés positifs au coronavirus, mais c’est la première fois qu’un variant anglais est identifié en Italie sur un félin. En général, ceux-ci ne souffrent que d’affections respiratoires passagères. Il est toutefois recommandé d’adopter avec ses animaux des comportements qui réduisent le risque de leur transmettre la maladie.

Votre opinion