Chicago: Un chauffeur écrase la Ferrari du patron qui l'avait viré
Actualisé

ChicagoUn chauffeur écrase la Ferrari du patron qui l'avait viré

Ulcéré de ne s'être pas vu attribuer un véhicule dernier cri, puis licencié, l'ex-employé d'une entreprise de transports a manifesté son désaccord par la manière forte.

par
LeMatin.ch
La Ferrari va certainement beaucoup moins bien marcher après ça.

La Ferrari va certainement beaucoup moins bien marcher après ça.

Facebook/DR

Un chauffeur engagé dans une entreprise de transport de Chicago, licencié quatre jours après son engagement, a manifesté sa désapprobation de la plus claire des manières: après avoir tonné «Maintenant, vous allez voir ce qui se passe quand vous me faites chier», l'irascible est monté dans le premier camion disponible sur le parking de l'entreprise et a méticuleusement écrasé la Ferrari, bien évidemment hors de prix, de son patron. Ce dernier a bien tenté d'empêcher l'homme de mettre à exécution son projet destructeur mais a vu la portière se refermer sur sa main et, déséquilibré, a manqué de passer sous le camion.

L'incident s'est produit il y a quelques semaines, rapporte le site Carscoop et a été relaté sur la base du témoignage d'une personne souhaitant rester anonyme le temps que l'enquête soit achevée.

La même source a précisé que le chauffeur ne s'était vu confier qu'un seul trajet pendant ses quatre jours de travail car il n'avait pas été jugé compétent, voire suffisamment stable. De son côté l'employé n'aurait pas avalé le fait de s'être vu attribuer un camion de 2019 alors qu'il réclamait un véhicule millésime 2020. L'employeur aurait tenté une séparation à l'amiable avec indemnisations. Le fait que le chauffeur ait demandé si la Ferrari garée là était bien celle du patron en sortant de l'entretien lui a vite fait comprendre que le départ ne se ferait pas sans éclats.

Après ces faits, la compagnie de transport a fait appel à la police qui a arrêté le chauffeur et porté plainte.

lematin.ch

Votre opinion