11.08.2020 à 07:52

ZurichUn chef de clinique poursuivi pour falsification de documents

L’hôpital universitaire de Zurich reproche à l’ancien chef de la clinique de chirurgie cardiaque d’avoir modifié illégalement des documents, notamment pour dissimuler un conflit d’intérêts et embellir des rapports d’opérations.

Le chef de la chirurgie cardiaque a été mis en congé à la fin du mois de juillet. L’USZ lui a interdit d’accéder au système informatique et de donner des instructions aux employés.

Le chef de la chirurgie cardiaque a été mis en congé à la fin du mois de juillet. L’USZ lui a interdit d’accéder au système informatique et de donner des instructions aux employés.

KEYSTONE

L'hôpital universitaire de Zurich (USZ) a déposé une plainte pénale contre l’ancien chef de la clinique de chirurgie cardiaque. L’USZ lui reproche d’avoir accédé au système informatique et d’avoir modifié des données malgré sa mise en congé et l’enquête en cours.

L’USZ a porté plainte la semaine passée auprès du Ministère public zurichois pour soupçon de falsification de documents. Un porte-parole du Ministère public a confirmé mardi à l’agence Keystone-ATS une information publiée par le Tages-Anzeiger. La présomption d’innocence prévaut.

Conflit d’intérêts

L’ancien chef de la clinique de chirurgie cardiaque de l’USZ est accusé d’avoir utilisé des implants d’une société dans laquelle il détient lui-même des participations. Il n’a pas fait preuve de la transparence nécessaire sur ce conflit d’intérêts.

Il est aussi soupçonné d’avoir embelli des rapports d’opérations. Pour le médecin, toutes ces accusations sont «non fondées» et ont pour but de lui nuire.

Le chef de la chirurgie cardiaque a été mis en congé à la fin du mois de juillet. L’USZ lui a interdit d’accéder au système informatique et de donner des instructions aux employés. Il n’est pas certain qu’il puisse reprendre ses fonctions une fois que l’enquête du Ministère public sera terminée.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!