Publié

Etats-UnisUn chercheur connu pour ses études sur le vin rouge accusé de fraude

Un chercheur américain renommé pour ses recherches sur les vertus du vin rouge pour la santé est accusé d'avoir falsifié des données et d'en avoir inventé d'autres.

Vertus du vin rouge sur la santé: le chercheur américain a inventé des données.

Vertus du vin rouge sur la santé: le chercheur américain a inventé des données.

AFP

L'enquête a été lancée en 2008 à la suite d'accusations anonymes portant sur des irrégularités dans les recherches menées par le Dr Dipak Das, professeur de médecine et directeur du centre de recherche cardiovasculaire de la faculté de médecine de l'Université du Connecticut (nord-est), a précisé l'institution dans un communiqué.

Le Dr Das avait retenu l'attention ces dernières années pour ses travaux sur les vertus du resvératrol, un polyphénol aux propriétés anti-oxydantes, trouvé dans les fruits comme le raisin et donc dans le vin rouge.

Mais dans un rapport de 60'000 pages qui a porté sur sept ans d'activité de recherche du Dr Das, les enquêteurs ont relevé 145 exemples d'invention ou de falsification de données, conduisant les responsables de la faculté à alerter les onze publications scientifiques ayant publié les études incriminées.

D'autres enquêtes visant d'anciens collaborateurs du laboratoire du Dr Das sont en cours, mais aucune conclusion n'a été annoncée à ce jour.

Don fédéral refusé

«Nous avons la responsabilité de procéder à ces corrections scientifiques et d'en informer la communauté des chercheurs», a déclaré Philip Austin, directeur adjoint par intérim des affaires médicales de l'université.

Conséquence de cette enquête, la faculté de médecine a gelé les fonds extérieurs de recherche destinés au laboratoire du Dr Das et refusé un don fédéral de 890'000 dollars qui lui était destiné.

«Nous sommes reconnaissants qu'une personne ait décidé de faire ce qu'il fallait en alertant les autorités», a ajouté Philip Austin.

Le Dr Das a été renvoyé de l'université du Connecticut où il travaillait depuis 1984.

(AFP)

Votre opinion