Actualisé 18.12.2018 à 16:56

Un chien errant met La Tchaux en alerte

Traque

La chienne Sole a échappé à ses familles d'accueil. Et l'attraper n'est pas une mince affaire.

par
Vincent Donzé
À La-Chaux-de-Fonds, la chienne fait l'objet de toutes les attentions.

À La-Chaux-de-Fonds, la chienne fait l'objet de toutes les attentions.

Pet Alert

La chasse pacifique dure depuis des mois, à La Chaux-de-Fonds. Il s'agit d'attraper un chien errant identifié comme étant Sole, une petite bête provenant d'un refuge italien et adoptée à Genève puis à La Chaux-de-Fonds, mais partout en fuite.

«Le pauvre doit avoir très froid», commente Tomi Tomek, fondatrice du refuge SOS chats à Noiraigue (NE), préoccupée également par le sort des chiens. Celui de Sole l'a émue: la petite chienne n'a que sept mois et son caractère paraît indomptable.

Pet Alert

Depuis que sa photo a été diffusée sur le page Facebook «Pet Alert», l'animal fait l'objet de toutes les attentions. «Était seul, ne s’est pas laissé approcher et n’a pas l’air de porter de collier», a rapporté une internaute.

Une autre a pris les devants: «Je vous prie d'arrêter vos tentatives». La SPA est pour sa part sur le qui-vive, mais pas seulement. «Nous disposons d'une cage assez grande pour le capturer», indique Tomi Tomek. Son message à ceux qui veulent l'attraper en le sifflant ou en lui lançant une couverture: «Laissez-nous travailler en paix!».

Endroit habituel

Cette chienne étant redevenue sauvage, la patience est de mise. Témoignage d'une internaute: «Des personnes l'ont déjà fait fuir de son endroit habituel. Je la nourris tous les matins et soirs. J'arrive parfois à m'en approcher, mais si tout le monde s'en mêle, on ne s'en sortira jamais».

Sole erre depuis deux ou trois mois. «N'étant pas habituée à notre climat, elle risque une pneumonie», estime Tomi Tomek. La chienne paraît désorientée, perdue. «Si elle vous suit pour entrer dans un endroit (ndlr: cela est déjà arrivé), veuillez laisser la porte ouverte», recommande une internaute.

Un refuge alémanique semble également disposé à héberger Sole, une fois attrapée. «Abattre ce chien n'est pas une solution», assène Tomi Tomek à l'adresse du service neuchâtelois de la faune. Pour cette pasionaria de la cause animal, Sole a vécu des horreurs: «S'il s'entend bien avec les chats, nous le prendrons chez nous», promet la cofondatrice de SOS Chats.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!