01.01.2020 à 20:04

Hockey sur glaceUn classement tout à l’avantage de l’équipe de Suisse

A un peu plus de quatre mois des championnats du monde en Suisse, le classement de NHL plaide pour l’instant en faveur de l’équipe nationale. Voici pourquoi.

von
Sport-Center
Roman Josi disputera-t-il les playoffs de NHL avec les Predators? Pour l'instant, l'équipe du Bernois n'est pas aussi performante que prévu.

Roman Josi disputera-t-il les playoffs de NHL avec les Predators? Pour l'instant, l'équipe du Bernois n'est pas aussi performante que prévu.

Keystone

Il y a pile une année, les Saint-Louis Blues végétaient à la dernière place du classement de la NHL. Quelques mois plus tard, presque par miracle, cette même équipe soulevait la Coupe Stanley. Un tel retournement de situation est extrêmement rare, mais il permet aussi de rappeler que rien n’est vraiment perdu d’avance en sport.

Il y a toutefois peu de chances pour que pareil exploit soit cette fois-ci réalisé par les New Jersey Devils, l’équipe de Nico Hischier, embourbée à l’avant-dernière place du classement au 1er janvier. C’est en tout cas ce que doit secrètement espérer Patrick Fischer, le sélectionneur national, à un peu plus de quatre mois des Mondiaux au pays.

Le technicien doit même saliver en jetant un coup d’œil au classement actuel de la NHL alors que la moitié de la saison régulière vient d’être écoulée: à l’exception du défenseur Jonas Siegenthaler, 1er au général avec les Washington Capitals d’Alexander Ovechkin, de l’attaquant Nino Niederreiter, 7e avec les Carolina Hurricanes, et dans une moindre mesure de Sven Bärtschi (membre de l’organisation des Vancouver Canucks mais actuellement relégué en AHL avec les Utica Comets), les équipes employant les autres Suisses ne se trouvent pour le moment pas en position de disputer les séries pour le titre (16 des 31 clubs y prennent part).

Predators et Sharks décevants

Ce constat est avant tout valable pour trois des joueurs les plus importants pour l’équipe de Suisse: Nico Hischier (30e avec les Devils), Timo Meier (29e avec les San Jose Sharks) et surtout Roman Josi (à une décevante 21e place avec les Nashville Predators). La donne pourrait toutefois évoluer au cours des prochains mois, avant tout pour des équipes comme les Predators et Sharks, les plus à même de remonter au classement.

Sachant toutefois que la saison régulière se termine le 4 avril, le coach de l’équipe de Suisse pourrait donc avoir sous la main une belle brochette de renforts estampillés NHL dès le début de la préparation des championnats du monde. Et si des Suisses participent finalement aux playoffs avec leur club de NHL, les deux premiers tours des séries pour le titre devraient être terminés avant le début des championnats du monde, le 8 mai avec la rencontre entre la Suisse et la Russie à Zurich.

Le classement provisoire des Suisses de NHL au 1er janvier 2020

Jonas Siegenthaler (1er avec Washington)

Nino Nederreiter (7e avec Carolina)

Luca Sbisa (13e avec Winnipeg)

*Sven Bärtschi (15e avec Vancouver), actuellement en AHL avec les Utica Comets.

Gaëtan Haas (16e avec Edmonton)

*Denis Malgin (17e avec Florida), n’entre plus dans les plans de l’équipe nationale.

Dean Kukan (19e avec Columbus)

Kevin Fiala (20e avec Minnesota)

Roman Josi (21e avec Nashville)

Timo Meier (29e avec San Jose)

Nico Hischier, Mirco Müller et Gilles Senn (30e avec New Jersey)

*Philipp Kurashev, joue en AHL aux Rockford IceHogs mais pourrait être rappelé par les Chicago Blackhawks en cours de saison. A disputé les derniers Mondiaux en Slovaquie en 2019.

Cyrill Pasche

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!