Partenariat - Un coaching pour les coachs en réinsertion professionnelle!
Publié

PartenariatUn coaching pour les coachs en réinsertion professionnelle!

La fondation genevoise ifage, soutenue par la Loterie Romande, vient de mettre sur pied une formation destinée à accompagner ceux qui aident les personnes en recherche d’emploi à mieux se positionner sur le marché du travail.

L’enseignement du coaching a le vent en poupe en raison des conséquences de la pandémie

L’enseignement du coaching a le vent en poupe en raison des conséquences de la pandémie

DR

C’est dans l’air du temps. L’ifage, la Fondation pour la formation des adultes à Genève, vient de lancer un cours complet permettant une spécialisation de coaching professionnel. «Ces premiers certificats de Job Coach, souligne Nicolas Wirth, directeur général, s’adressent à tous ceux qui sont actifs dans l’insertion professionnelle, notamment par suite des conséquences de la crise sanitaire. Une vaste palette qui va de responsables des ressources humaines aux travailleurs sociaux en passant par des membres d’organisations d’aide aux migrants.»

En simplifiant, disons que le jobcoaching consiste essentiellement à aider une personne à tirer le meilleur de ses ressources. Pour y parvenir, des mises en situation orientées «terrain» et des études de cas viennent soutenir les apports théoriques. Pour finir, la certification passée auprès d’un jury de professionnels du secteur représente une donne qui permettra d’amplifier les capacités du futur coach. Quant aux évaluations intermédiaires, sous forme de quiz et de simulations, elles viendront valider le processus d’apprentissage.

L’ifage forme près de 10 000 étudiants par an

Lifage, basée sur trois sites, forme habituellement près de 10 000 étudiants par an de la région en langues, aux métiers du tertiaire, de l’industrie et du bâtiment, ainsi qu’en technologie de l’information et de la communication. Avec plus de dix certificats internationaux et 30 diplômes et brevets fédéraux, sans oublier les certificats et attestations de formation initiale, lifage se place comme leader genevois, incontournable de la formation professionnelle supérieure et continue.

Reste que la Fondation pour la formation des adultes, reconnue d’utilité publique, ne poursuit pas de but lucratif. Dans ce contexte, l’aide de la Loterie Romande est jugée des plus précieuses. «Elle a subventionné une partie importante du nouvel outil de gestion des activités de l’ifage, ajoute Nicolas Wirth. Ce programme, dont le lancement est prévu à la fin de l’année, permettra d’améliorer sensiblement la gestion des cours et formations avec une connexion directe au système financier. Un projet informatique qui bénéficiera aux 75 collaborateurs administratifs et à plus de 400 enseignants. C’est dire son importance!»

(Victor Fingal)

Votre opinion