23.06.2016 à 06:30

ÉgliseUn combat dont on ne voit pas la faim

Alors que l’action choc d’un pasteur licencié se poursuit à Lausanne, des voix dénoncent un coup médiatique calculé.

par
Raphaël Pomey
En grève de la faim depuis la semaine dernière, Daniel Fatzer continuera tant que sa santé n’est pas menacée.

En grève de la faim depuis la semaine dernière, Daniel Fatzer continuera tant que sa santé n’est pas menacée.

Florian Cella

Un «malaise», un «climat tendu», voire une Eglise évangélique réformée vaudoise (EERV) «en feu»… L’apocalypse semble proche depuis que Daniel Fatzer, pasteur à Saint-Laurent, à Lausanne, a entamé la semaine dernière une grève de la faim pour dénoncer son licenciement et ceux de quelques collègues, abusifs à ses yeux.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!