Hambourg: Un compromis presque signé
Publié

HambourgUn compromis presque signé

Le G20 s'approche d'un accord sur un communiqué final, après une nuit d'intenses négociations.

L'élite politique internationale a passé la nuit a tenter de trouver un compromis sur un communiqué commun.

L'élite politique internationale a passé la nuit a tenter de trouver un compromis sur un communiqué commun.

AFP

Les diplomates des principales économies de la planète, réunies pour la deuxième journée consécutive à Hambourg, s'approchent d'un accord sur un communiqué final, après une nuit d'âpres négociations. Elles ont illustré l'isolement des Etats-Unis.

Des points demeurent toutefois toujours en suspens sur les questions du climat et du commerce, pommes de discorde avec Washington en raison de la décision de Donald Trump de sortir de l'accord de Paris et de sa défense d'une politique protectionniste basée sur le principe «America First».

«L'issue est positive. Nous avons un communiqué. Tous les points fondamentaux y sont», s'est félicité un responsable européen. «Nous avons un communiqué du G20, pas du G19». Un point reste à régler sur le climat, a dit un autre responsable européen. Les Etats-Unis souhaiteraient une référence aux énergies fossiles, mais se heurtent toujours sur ce point à l'opposition de nombreux pays.

Les Etats-Unis d'un côté

Selon un diplomate, le communiqué final devrait prendre acte de l'isolement des Etats-Unis sur le climat avec l'engagement réaffirmé par les 19 autres membres du G20 à respecter l'accord de Paris. «La structure du texte montre qu'il y a les Etats-Unis d'un côté, les autres pays de l'autre», souligne-t-il.

Dans ce communiqué commun, les 20 chefs d'Etat et de gouvernement s'engagent également à lutter contre le terrorisme, seul point consensuel du sommet, précise-t-il. Le texte évoque également la nécessité de réduire les surcapacités dans le secteur de l'acier, après les menaces brandies par Washington d'imposer des mesures protectionnistes contre la Chine et l'Union européenne.

Macron rencontre pour la première fois le président chinois à Hambourg

La première rencontre entre Emmanuel Macron et le président chinois Xi Jinping, samedi en marge du sommet du G20 à Hambourg, a permis de souligner le «plein accord» entre les deux dirigeants sur la question de la défense de l'accord de Paris. Il était fragilisé par la sortie des Etats-Unis.

(ats)

Votre opinion