Publié

Ski alpinUn concentré de technologie sur le dos

Ce week-end à Lake Louise, les descendeurs de Coupe du monde utiliseront pour la première fois un airbag en compétition.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
«Quand on skie, on ne le sent pas du tout», a assuré le skieur Manuel Osborne-Paradis à propos de l’airbag. Le Canadien a activement participé aux tests ces deux derniers hivers.

«Quand on skie, on ne le sent pas du tout», a assuré le skieur Manuel Osborne-Paradis à propos de l’airbag. Le Canadien a activement participé aux tests ces deux derniers hivers.

Getty

Cette fois c’est officiel, les skieurs ont leur airbag. La FIS a donné son aval à l’utilisation d’une veste de protection se gonflant lorsque l’athlète ne maîtrise plus sa trajectoire. Un algorithme compliqué, géré par un microprocesseur, ainsi que sept capteurs rendent cette prouesse technologique possible. Ce nouvel attirail est censé protéger la nuque, les épaules et le thorax des skieurs en difficulté.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!