Actualisé 12.06.2020 à 17:53

DeuilUn conseiller national décède d'un cancer, le PLR sous le choc

Le Lucernois Albert Vitali a été emporté par la maladie ce vendredi à l'âge de 64 ans. La présidente de son parti dit son émotion.

Avant de siéger à Berne, Albert Vitali a été député au parlement cantonal lucernois entre 1995 et 2011.

Avant de siéger à Berne, Albert Vitali a été député au parlement cantonal lucernois entre 1995 et 2011.

Le conseiller national Albert Vitali (PLR/LU) est décédé vendredi à l'âge de 64 ans des suites d'un cancer. Administrateur fiduciaire, le libéral-radical siégeait à la Chambre du peuple depuis 2011 et y présidait la commission des finances.

Albert Vitali a succombé à un cancer foudroyant, indique sa famille dans un communiqué. Il y a quelques semaines, il remplissait encore «avec plaisir» son rôle de conseiller national et de président de commission en télétravail.

Proche de la population

Avant de siéger à Berne, Albert Vitali a été député au parlement cantonal lucernois entre 1995 et 2011. Il en a présidé le groupe libéral-radical durant de longues années. De 1982 à 2001, il a été membre de l'exécutif de sa commune d'Oberkirch.

«Cette nouvelle est un choc», témoigne la présidente du PLR Suisse Petra Gössi qui évoque «une personne très sociable et compétente». «Conscience financière du groupe» libéral-radical, «esprit indépendant», Albert Vitali s'est illustré par «son expertise» et «sa capacité à faire des compromis», écrit le PLR. Le parti rend hommage à «un homme politique très proche de la population» qui a aussi organisé des festivals de yodel et des fêtes de lutte.

Grande figure

Présidente du PLR lucernois, Jacqueline Theiler a confié à Keystone-ATS être «profondément affectée» par le décès d'Albert Vitali. Le conseiller national a fait de la politique «avec tout son coeur» et son expérience en a fait une figure importante pour le parti, ajoute-t-elle.

Albert Vitali était le seul libéral-radical lucernois à siéger au Conseil national, sa section cantonale ayant perdu un siège aux élections fédérales d'octobre dernier. Son successeur n'est pas encore connu. Lors des fédérales, l'ancien conseiller national Peter Schilliger avait terminé en première position des viennent-ensuite. Il n'avait pas été réélu.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!