04.12.2017 à 11:12

LucerneUn contre-projet à une initiative végétarienne

Les autorités lucernoises planchent sur un contre-projet à une initiative réclamant des menus végétariens et vegans dans les cafétérias de l'Etat.

L'initiative «pour une alimentation durable et équitable» réclame des menus végétariens et vegans dans les cafétérias en main de l'Etat lucernois.

L'initiative «pour une alimentation durable et équitable» réclame des menus végétariens et vegans dans les cafétérias en main de l'Etat lucernois.

Image d'illustration, AFP

Une initiative réclamant des menus végétariens et vegans pour les cafétérias en main de l'Etat va trop loin, estime la Ville de Lucerne. Mais les autorités vont plancher sur un contre-projet au texte «Pour une alimentation durable et équitable».

Les restaurants d'entreprise de droit public concernés par le texte sont principalement les structures d'accueil des écoles primaires, ainsi que le restaurant du personnel de l'Hôtel de ville. La possibilité d'y déguster un menu végétarien existe déjà, a constaté l'exécutif de Lucerne dans un rapport publié lundi.

L'initiative vise à encourager une alimentation végétarienne, ce qui ne constitue qu'une partie d'une alimentation saine et durable, ont ajouté les autorités, qui se sont prononcées contre le texte.

Mais la Ville partage l'avis des initiants «Denkfabrik Sentience Politics»: le thème d'une alimentation préservant les ressources et l'environnement est important. Les autorités vont ainsi mettre en chantier un contre-projet.

Le texte de Lucerne n'est pas une première: des initiatives similaires ont été déposées à Bâle et Zurich. Aux bords de la Limmat, elle a récolté 60% de oui en novembre: la Ville doit désormais encourager une alimentation préservant les ressources et respectant l'environnement.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!