Actualisé 03.05.2018 à 23:51

FootballUn corner imaginaire envoie l'OM en finale

Marseille a arraché sa qualification au bout du suspense et affrontera l'Atletico Madrid en finale de l'Europa League.

La joie du buteur Rolando et des Marseillais en prolongations.

La joie du buteur Rolando et des Marseillais en prolongations.

Keystone

L'Atletico Madrid s'est qualifié pour la finale de l'Europa League. Les Colchoneros ont battu Arsenal 1-0, après avoir fait 1-1 à l'aller à Londres. Ils affronteront Marseille le 16 mai à Lyon.

Au stade Metropolitano, une réussite de Diego Costa dans les arrêts de jeu de la première mi-temps a signé la perte de Granit Xhaka et de ses coéquipiers. L'international suisse n'est pas passé loin de l'égalisation sur une frappe bien sortie par Oblak (63e). Il a aussi enlevé in extremis une balle de 2-0 à Griezmann (75e). Les Gunners se sont brisés sur la défense de fer de l'Atletico. Les Espagnols ont bénéficié de plusieurs occasions en contre, mais sans parvenir à concrétiser. La fin de rencontre a donc été très serrée et animée.

Arsène Wenger ne finira donc pas sa longue carrière à Arsenal en beauté. Cette élimination signifie que le technicien alsacien quittera le club londonien sans jamais avoir réussi à conquérir un trophée sur le plan continental. Sous la houlette de Wenger, les Gunners ont perdu deux finales: celle de la Coupe UEFA en 2000 contre Galatasaray, ainsi que celle de la Ligue des champions en 2006 contre Barcelone.

Corner imaginaire

L'OM a tremblé en Autriche, malgré son succès 2-0 à l'aller. Salzbourg, peu dangereux en première mi-temps, a haussé le rythme ensuite. Haidara a ouvert le score (53e) avant qu'un autogoal de Sarr (65e) ne remette les deux équipes à égalité.

????????SALZBURG 1??- 0??MARSEILLE??????????HO LE BUT DE HAIDARA !! Il perçe la defense marseillaise et marque !!! Attention Marseille, encore un et tout est à refaire !!!! ????#FCSOMpic.twitter.com/b7QpY9Bg4M— Total FOOTBALL (@Tootal_Football) 3 mai 2018

Alors que les tirs au but se profilaient, les Phocéens faisaient la différence par Rolando, sur un corner octroyé à tort et botté par Payet (116e). Marseille disputera sa première finale depuis celle perdue en 2004 contre le Valence de Rafa Benitez.

(ats/jsa)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!