Australie - Un corps exhumé pour percer un mystère vieux de 70 ans
Publié

AustralieUn corps exhumé pour percer un mystère vieux de 70 ans

Assassiné en 1948 l’«homme de Somerton» va peut-être enfin avoir un nom grâce à l’ADN.

par
Renaud Michiels
Les restes du mystérieux défunt ont été exhumés mercredi.

Les restes du mystérieux défunt ont été exhumés mercredi.

Police de l’Australie-Méridionale.

Qui est l’«homme de Somerton»? En Australie et au-delà, cette question reste sans réponse depuis plus de 70 ans, relate la BBC. Mais ce célèbre mystère qui a agité beaucoup d’esprits pourrait enfin être percé: son corps a été exhumé mercredi et les forces de l’ordre espèrent que les avancées scientifiques en matière d’ADN vont donner des réponses.

Tout débute le 1er décembre 1948. Le corps sans vie d’un homme est retrouvé sur la plage de Somerton, à Adelaide, au sud de l’Australie. Le défunt semble avoir la quarantaine, est élégamment habillé mais ne porte rien sur lui qui permette de l’identifier. Il n’a pas de traces de blessure. Malgré leur enquête et un très large appel à témoin les policiers ne parviendront pas à savoir de qui il s’agit. Par contre durant l’autopsie les spécialistes vont dire leur conviction que l’homme a été assassiné, tué par un poison indétectable. Il est finalement enterré à Adélaïde sous une pierre tombale indiquant «lhomme inconnu».

L’homme de Somerton, retrouvé mort sur une plage d’Adelaide.

L’homme de Somerton, retrouvé mort sur une plage d’Adelaide.

L’affaire aurait pu en rester là mais quelques éléments curieux agitent les esprits et vont entraîner toutes sortes de spéculations. D’abord, les étiquettes de tous ses vêtements ont été retirées. L’homme de Somerton a aussi sur lui un bout de papier sur lequel il est écrit «tamam shud», ce qui signifie «fini» ou «terminé» en persan. Sur un livre dans ses affaires, on a également déniché cinq lignes de lettres, qui pourraient bien constituer un code secret. Et il y a l’époque: on est alors en pleine guerre froide.

Une affaire d’espionnage? Un assassinat lié à d’autres meurtres. Un crime passionnel? Ces différents et mystérieux éléments ont mené à de multiples hypothèses mais aucune n’a jamais été confirmée. Quant au code secret, si c’en est un, il n’a jamais été décodé malgré des tentatives des services de renseignements, de mathématiciens ou de multiples craqueurs de code amateurs.

Le code secret de l’homme de Somerton.

Le code secret de l’homme de Somerton.

«Pendant plus de 70 ans, les gens ont spéculé sur qui était cet homme et comment il est mort. Cest une histoire qui a captivé limagination des gens à travers lÉtat, et, en fait, à travers le monde. Je crois que, finalement, nous pourrions trouver des réponses», a déclaré la procureure générale de lAustralie-Méridionale Vickie Chapman. La même avait expliqué le mois dernier que «l’intérêt public intense» pour l’homme de Somerton avait fait partie des raisons pour décider d’exhumer le corps.

«La technologie dont nous disposons actuellement a clairement des années-lumière davance sur les techniques disponibles lorsque ce corps a été découvert à la fin des années 1940», a de son côté souligné Anne Coxon, directrice adjointe du département de sciences forensiques de l’État. Elle a cependant précisé que les tests seront complexes à réaliser et pourraient prendre beaucoup de temps. Mais elle se veut optimiste, précisant que «toutes les méthodes à notre disposition seront utilisées pour essayer de mettre un terme à ce persistant mystère».

Votre opinion