Golf - Un coup de sac et un «hole in one» avant le dernier tour
Publié

GolfUn coup de sac et un «hole in one» avant le dernier tour

«Tee Time» revient sur la troisième journée de l’Omega European Masters de Crans-Montana et se projette sur le dernier tour de dimanche.

par
Jérôme Reynard
(Crans-Montana)

Bon, sur qui on parie?

Bien malin qui peut prédire le vainqueur de l’Omega European Masters au terme du quatrième et dernier tour de dimanche. Avec le coup de moins bien des uns - dans les conditions délicates de samedi (positions de drapeaux ardues, froid, vent, puis même pluie) - et la remontée de certains, voilà qu’ils sont cinq en un coup aux avant-postes (leader à -10). Et même quatorze en trois coups si on élargit un peu. Ça va barder.

Allez, une pièce sur le Sud-Africain Dean Burmester, sixième à -8.

Les principaux résultats

1 Sean Crocker (USA): -10 au total (-6 samedi)

1 Renato Paratore (ITA): -10 (-1)

3 Matthew Jordan (ENG): -9 (-1)

3 Ross McGowan (ENG): -9 (-1)

3 Jorge Campillo (ESP): -9 (-1)

6 Adrien Saddier (FRA): -8 (-5)

6 John Catlin (USA): -8 (-1)

6 Dean Burmester (RSA): -8 (+3)

9 Sharma Shubhankar (IND): -7 (-3)

9 Marcel Siem (GER): -7 (-1)

9 Benjamin Hebert (FRA): -7 (-2)

9 Bernd Wiesberger (AUT): -7 (-1)

9 Robin Sciot-Siegrist (FRA): -7 (par)

9 Andy Sullivan (ENG): -7 (+3)

15 Thomas Detry (BEL): -6 (+4)

---

27 Guido Migliosi (ITA): -4 (-1)

27 Miguel Ángel Jiménez (ESP): -4 (par)

27 Henrik Stenson (SWE): -4 (+1)

---

41 Martin Kaymer (GER): -3 (par)

41 Francesco Molinari (ITA): -3 (+1)

41 Sebastian Soderberg (SWE): -3 (+4)

---

51 Victor Perez (FRA): -1 (+3)

---

60 Lucas Bjerregaard (DEN): +2 (+3)

---

65 Ronan Kleu (SUI, amateur): +3 (+5)

65 Rory Sabbatini (SVK): +3 (+4)

---

70 Raphaël de Sousa (SUI): +4 (+5)

Le chiffre: 24

C’est l’âge des deux leaders provisoires, l’Américain Sean Crocker et l’Italien Renato Paratore. Les jeunes au pouvoir.

La phrase

«C’était l’un de ces tours où je ne savais pas vraiment ce qu’il se passait»

C’est signé Sean Crocker, en tête après avoir rendu la meilleure carte de la journée de samedi (-6) malgré deux bogeys. Comme au golf, quoi.

Sean Crocker est en verve, à Crans-Montana.

Sean Crocker est en verve, à Crans-Montana.

Getty Images

Une bonne pendaison de crémaillère

Les Suisses Raphaël de Sousa et Ronan Kleu (amateur) font partie des joueurs qui ont connu une troisième journée compliquée, conclue pour eux sur un total de 75 (+5). Pour le Genevois, qui a évoqué «une attitude trop perfectionniste» sur le parcours, il y avait sans doute un peu de fatigue. De l’usure physique mais également mentale, après une semaine valaisanne toujours éprouvante pour les représentants helvétiques, et après une après-midi de vendredi stressante, passée dans l’attente de savoir s’il serait du bon côté du cut.

«Heureusement, un de mes amis qui vient de s’offrir un appartement en station organisait une pendaison de crémaillère. On est allés lui donner un coup de main pour la mise en place, avec un autre joueur. Ça ma permis de penser à autre chose, même si j’ai eu droit plusieurs fois à la même question de la part des personnes présentes: «alors, tu passes le cut ou non?» Finalement, la bonne nouvelle est tombée en début de soirée. Ça a été un soulagement. Et un accomplissement aussi, après douze tentatives ratées ici.»

Coup de sac!

Sur un parcours de golf, il peut se passer des choses étonnantes. Demandez à Renato Paratore et à ce spectateur, qui a vu la balle - égarée - de l’Italien terminer sa course sur son sac à dos.

Un «hole in one» en toute discrétion ou presque

Pietro Bovari n’est pas venu pour rien à Crans-Montana. L’amateur italien (20 ans) repartira avec une jolie montre Omega dans ses bagages, d’une valeur de 18’400 francs. La raison? Un «hole in one» magique au trou No 13, samedi.

Son exploit a été réalisé à une heure où les caméras de télévision étaient encore éteintes. Mais heureusement, un spectateur avait anticipé le coup (on ne sait toujours pas pourquoi ni comment).

L’autre chiffre: 8900

C’est le nombre de spectateurs enregistrés sur la journée de vendredi. Incomparable avec l’édition de 2019 (16’800), celle de tous les records en présence de Rory McIlroy. On peut en revanche y voir un effet Covid en le mettant en perspective avec les fréquentations des années 2013 à 2018, toujours de l’ordre de 11’000 à 12’000 spectateurs le vendredi. A vérifier lorsque les chiffres relatifs au week-end auront été communiqués.

Les meilleures parties de dimanche

7h59: Raphaël de Sousa (SUI), Robin Roussel (FRA)

8h08: Ronan Kleu (SUI, amateur), Fabrizio Zanotti (PAR), Yikeun Chang (KOR)

9h47: Darren Fichardt (RSA), Martin Kaymer (GER), Justin Harding (RSA)

9h58: Jamie Donaldson (WAL), Scott Jamieson (SCO), Henrik Stenson (SWE)

11h31: Nicolas Colsaerts (BEL), Andy Sullivan (ENG), Robin Sciot-Siegrist (FRA)

11h42: Bernd Wiesberger (AUT), Marcel Siem (GER), Benjamin Hebert (FRA)

12h15: Matthew Jordan (ENG), Renato Paratore (ITA), Sean Crocker (USA)

Votre opinion