Publié

SyrieUn cratère de bombe sert de piscine aux enfants d'Alep

Dans les ruines d'Alep, les enfants syriens s'amusent dans un trou laissé par une explosion.

1 / 18
Entre les ruines de la ville d'Alep, de jeunes Syriens se baignent dans une piscine formée dans un cratère de bombe rempli d'eau après l'éclatement d'une conduite. (10 juillet 2014)

Entre les ruines de la ville d'Alep, de jeunes Syriens se baignent dans une piscine formée dans un cratère de bombe rempli d'eau après l'éclatement d'une conduite. (10 juillet 2014)

Reuters
Entre les ruines de la ville d'Alep, de jeunes Syriens se baignent dans une piscine formée dans un cratère de bombe rempli d'eau après l'éclatement d'une conduite. (10 juillet 2014)

Entre les ruines de la ville d'Alep, de jeunes Syriens se baignent dans une piscine formée dans un cratère de bombe rempli d'eau après l'éclatement d'une conduite. (10 juillet 2014)

AFP
Entre les ruines de la ville d'Alep, de jeunes Syriens se baignent dans une piscine formée dans un cratère de bombe rempli d'eau après l'éclatement d'une conduite. (10 juillet 2014)

Entre les ruines de la ville d'Alep, de jeunes Syriens se baignent dans une piscine formée dans un cratère de bombe rempli d'eau après l'éclatement d'une conduite. (10 juillet 2014)

AFP

En trois ans, la guerre en Syrie a fait environ 170'000 morts. Plus 10,8 millions de Syriens ont besoin d'aide et 2,9 millions d'autres se sont réfugiés dans les pays voisins.

Ceux qui sont restés à Alep ou Homs vivent dans des villes dévastées où aucune infrastructure n'a subsisté. Pour oublier la guerre, les enfants transforment les cratères de bombes en piscines.

Alep, avant et après les bombes

(A.B)

Votre opinion