énervement: Un cycliste perd ses nerfs et frappe une passagère
Actualisé

énervementUn cycliste perd ses nerfs et frappe une passagère

Une altercation survenue en Argovie démontre que la route n'adoucit pas les mœurs.

par
VDé
Gêné par une manoeuvre d'un automobiliste de 60 ans, un cycliste portant un casque jaune et un coupe-vent rouge a blessé sa passagère de 58 ans en la frappant au visage. (Image d'illustration)

Gêné par une manoeuvre d'un automobiliste de 60 ans, un cycliste portant un casque jaune et un coupe-vent rouge a blessé sa passagère de 58 ans en la frappant au visage. (Image d'illustration)

iStock

La circulation est décidément est facteur d'énervement. Après une dispute survenue récemment sur l'autoroute A1, lorsque suite à un échange de provocations, deux automobilistes de 37 et 27 ans en sont venus aux mains après avoir immobilisé leurs voitures sur la piste de dépassement, la police argovienne rapporte un autre clash.

La dispute survenue jeudi soir vers 19 heures s'est déroulée à Aarau, secteur Entfelderstrasse/Obere Vorstadt. Gêné par une manœuvre d'un automobiliste de 60 ans, un cycliste portant un casque jaune et un coupe-vent rouge a blessé sa passagère de 58 ans en la frappant au visage avant de disparaître.

Patrouilles sur place

L'audition de l'automobiliste et de sa passagère italienne établie dans la région font penser que le cycliste a dû esquiver la voiture, quand son conducteur a bifurqué. Une manœuvre d'évitement qui l'a visiblement mis hors de lui: le cycliste a stoppé sa course pour régler ses comptes d'une manière que la police qualifie d'«inattendue».

La police argovienne prend l'affaire suffisamment au sérieux pour diffuser un appel à témoins: elle recherche le cycliste qui s'est dirigé vers le centre ville au guidon de son VTT électrique rouge et fournit sa description: genre sportif, 175 à 180 cm, vêtu d'un pantalon de travail gris.

Votre opinion