Grande-Bretagne - Un dealer trahi par son amour du fromage
Publié

Grande-BretagneUn dealer trahi par son amour du fromage

En postant une photo de Stilton sur un réseau crypté, le trafiquant de drogue a pu être identifié grâce à ses empreintes digitales.

par
Michel Pralong
Le trafiquant s’est fait piéger comme un bleu à cause de ce fromage.

Le trafiquant s’est fait piéger comme un bleu à cause de ce fromage.

Police de Merseyside

Quand on utilise un réseau crypté pour des activités criminelles, mieux vaudrait s’abstenir de se laisser aller à diffuser des messages personnels. C’est ce qu’a oublié de faire Carl Stewart, de Liverpool. Cet homme de 39 ans se servait du service EnCrochat pour dealer cocaïne, héroïne et autres substances illicites. Cette entreprise néerlandaise proposait en effet à ses clients des téléphones difficiles à pister avec des messages chiffrés. Utilisée du coup par les criminels, elle a fini par cesser ses activités en juin 2020 après des enquêtes de police.

Mais ce trafiquant anglais s’en est à l’époque servi efficacement pour fournir de la drogue à ses clients. Jusqu’au jour où il a diffusé sur ce réseau une photo montrant combien il aimait le Stilton bleu, rapporte «The Guardian». Fatale erreur puisque la police a pu relever ses empreintes digitales grâce ce cliché et ainsi identifier leur propriétaire.

Comparaissant vendredi 21 mai devant le tribunal de Liverpool, le prévenu, qui a plaidé coupable, a été condamné à 13 ans et six mois de prison. Voilà un fromage qui doit lui laisser un goût amer.

Votre opinion