France: Un débris de fusée Space X retrouvé en Bretagne?
Actualisé

FranceUn débris de fusée Space X retrouvé en Bretagne?

Un couple a découvert un cône creux couvert de coquillages, sur l’île de Quéménès. Il pourrait s'agir d'un débris appartenant à une fusée américaine financée par Elon Musk.

par
Laurent Siebenmann
1 / 4
Le 11 avril dernier, Amélie et son compagnon, Étienne, ont trouvé un drôle d'objet: un cône creux de 2,50 m de diamètre et 1,30 de hauteur, échoué sur l'île bretonne de Quéménès (F).

Le 11 avril dernier, Amélie et son compagnon, Étienne, ont trouvé un drôle d'objet: un cône creux de 2,50 m de diamètre et 1,30 de hauteur, échoué sur l'île bretonne de Quéménès (F).

Twitter
Le 11 avril dernier, Amélie et son compagnon, Étienne, ont trouvé un drôle d'objet: un cône creux de 2,50 m de diamètre et 1,30 de hauteur, échoué sur l'île bretonne de Quéménès (F).

Le 11 avril dernier, Amélie et son compagnon, Étienne, ont trouvé un drôle d'objet: un cône creux de 2,50 m de diamètre et 1,30 de hauteur, échoué sur l'île bretonne de Quéménès (F).

Twitter
Mais c'est sur une petite plaque figurant sur le débris que se cache peut-être la réponse à ce mystère: on peut y voir les inscriptions «SpaceX» et «Nose cone». Ingénieurs de formation, Amélie et Etienne pensent donc qu'il peut s'agir d'un fragment de la fusée américaine de la fameuse compagnie Space X appartenant au milliardaire Elon Musk. Il lui ont envoyé un tweet...  Suite au prochain numéro.

Mais c'est sur une petite plaque figurant sur le débris que se cache peut-être la réponse à ce mystère: on peut y voir les inscriptions «SpaceX» et «Nose cone». Ingénieurs de formation, Amélie et Etienne pensent donc qu'il peut s'agir d'un fragment de la fusée américaine de la fameuse compagnie Space X appartenant au milliardaire Elon Musk. Il lui ont envoyé un tweet... Suite au prochain numéro.

Twitter

Le 11 avril dernier, Amélie et son compagnon, Étienne, ont trouvé un drôle d'objet: un cône creux de 2,50 m de diamètre et 1,30 de hauteur, échoué sur l’île bretonne de Quéménès (F).

la jeune femme publie alors des photos de sa découverte sur Twitter:«Une baignoire de mer? Une soucoupe volante?», s'amuse-t-elle. L’objet a visiblement longuement séjourné dans des eaux qui semblent lointaines. «On y trouve des coquillages. Mais ils ne sont pas d’ici. Ce ne sont pas des moules de chez nous!», explique-t-elle à Ouest-France.

Mais c'est sur une petite plaque figurant sur le débris que se cache peut-être la réponse à ce mystère: on peut y voir les inscriptions «SpaceX» et «Nose cone».

Ingénieurs de formation, Amélie et Etienne pensent donc qu'il peut s'agir d'un fragment de la fusée américaine de la fameuse compagnie Space X appartenant au milliardaire Elon Musk. Ils lui ont envoyé un tweet... Suite au prochain numéro.

Votre opinion