Actualisé

Etats-UnisUn délai pour désigner les héritiers de Prince

Un juge s'octroie 15 jours supplémentaires pour décider qui des 10 prétendants, peut légalement prétendre à l'héritage de la star.

1 / 62
Les héritiers de Prince ont donné leur accord à la sortie, en juin, d'un nouvel album du défunt chanteur américain. Il comprendra 14 titres inédits, essentiellement des démos enregistrées pour d'autres artistes et dont plusieurs sont ensuite devenues des tubes. (Jeudi 25 avril 2019)

Les héritiers de Prince ont donné leur accord à la sortie, en juin, d'un nouvel album du défunt chanteur américain. Il comprendra 14 titres inédits, essentiellement des démos enregistrées pour d'autres artistes et dont plusieurs sont ensuite devenues des tubes. (Jeudi 25 avril 2019)

AFP
La justice américaine a indiqué qu'elle n'engagerait pas de poursuites pénales au terme de l'enquête sur les circonstances de la mort de Prince. (Jeudi 19 avril 2018)

La justice américaine a indiqué qu'elle n'engagerait pas de poursuites pénales au terme de l'enquête sur les circonstances de la mort de Prince. (Jeudi 19 avril 2018)

Keystone
Une rétrospective de la vie du chanteur Prince est proposée, à Londres. (Jeudi 26 octobre 2017)

Une rétrospective de la vie du chanteur Prince est proposée, à Londres. (Jeudi 26 octobre 2017)

AFP

Un juge de l'Etat du Minnesota (nord) s'est octroyé deux semaines supplémentaires pour déterminer les ayants droit du chanteur américain Prince, décédé soudainement fin avril.

Le juge Kevin Eide a indiqué «ne pas être pressé de déterminer si telle ou telle personne est un héritier», mais qu'il s'employait plutôt à décider «si certaines catégories ou groupes d'héritiers étaient exclus légalement».

Plus d'une vingtaine d'avocats représentent une dizaine de personnes affirmant avoir droit à une partie du patrimoine de l'interprète de «Purple rain», mort des suites d'une overdose d'opiacés le 21 avril à 57 ans, sans enfant. Aucun testament n'a été retrouvé à ce stade.

Directement en appel

L'un des prétendants affirme notamment que l'homme présenté comme étant le père du chanteur n'avait en réalité aucun lien biologique avec lui. La décision du juge Eide sur le sujet pourrait écarter de l'héritage certains aspirants à une part de la fortune estimée à 500 millions de dollars.

Le juge a fait savoir que quelle que sera sa décision, il a l'intention de la soumettre immédiatement à l'examen d'une cour d'appel.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!