30.08.2017 à 18:01

SuisseUn demi-million de francs d'aide pour Bondo

Le village grison, touché par un torrent de boue, a reçu le soutien de l'organisation Parrainage suisse des communes de montagne.

1 / 44
L'avocat des familles des victimes de l'éboulement de Bondo (GR) en août 2017 conteste le classement de l'affaire par le Ministère public. Le dossier est transmis au tribunal cantonal des Grisons qui devra se prononcer. (Vendredi 21 juin 2019)

L'avocat des familles des victimes de l'éboulement de Bondo (GR) en août 2017 conteste le classement de l'affaire par le Ministère public. Le dossier est transmis au tribunal cantonal des Grisons qui devra se prononcer. (Vendredi 21 juin 2019)

Keystone
«Bregaglia pense aux huit victimes et à leurs familles», a déclaré la maire de la localité à l'occasion d'une cérémonie commémorative près d'un an après l'éboulement. (Lundi 13 août 2018)

«Bregaglia pense aux huit victimes et à leurs familles», a déclaré la maire de la localité à l'occasion d'une cérémonie commémorative près d'un an après l'éboulement. (Lundi 13 août 2018)

Keystone
Les autorités de Bregaglia ont constaté des mouvements de roches au Piz Cengalo, un an après les éboulements dans le vallon de Bondo. (Mardi 7 août 2018)

Les autorités de Bregaglia ont constaté des mouvements de roches au Piz Cengalo, un an après les éboulements dans le vallon de Bondo. (Mardi 7 août 2018)

Keystone

L'organisation Parrainage suisse des communes de montagne vient en aide au village grison de Bondo, durement touché par un torrent de boue la semaine dernière. Elle verse 500'000 francs à titre d'aide d'urgence.

Par ailleurs, un fonds spécial pour Bondo a été mis en place, indique l'organisation sise à Zurich mercredi. Son président, l'ancien conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz, appelle privés, communes, entreprises et fondations à faire des dons.

Il s'agit d'aider la commune de Bregaglia, dont fait partie Bondo, à commencer sans attendre les travaux de déblaiement et la reconstruction de l'infrastructure détruite. Mardi soir, les autorités avaient fait savoir qu'il faudrait des années pour revenir à la normale.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!