Un député participe à une session depuis des toilettes
Publié

CanadaUn député participe à une session depuis des toilettes

L’élu Shafqat Ali a choqué en manquant de respect à la «cathédrale de la démocratie canadienne».

par
R.M.
Shafqat Ali a présenté ses excuses pour ce qu’il a qualifié d’«événement malheureux».

Shafqat Ali a présenté ses excuses pour ce qu’il a qualifié d’«événement malheureux».

Twitter

Un député canadien a participé à une session type zoom depuis des toilettes, la caméra enclenchée… Dénoncé par d’autres parlementaires, il a présenté ses plus plates excuses et a promis de ne jamais répéter «cette erreur».

À distance, le libéral Shafqat Ali a rejoint vendredi dernier une session parlementaire qui se tenait à huis clos. Les images n’étaient visibles que par les élus qui participaient. Et, rapidement, des députés conservateurs se sont interrogés sur le décor en arrière-plan visible sur les images transmises par Shafqat Ali. Elles suggéraient qu’il était aux WC. Ce qui a ensuite été confirmé, relate le «Guardian»: il était dans des toilettes du parlement.

Lundi, le leader conservateur de la Chambre, John Brassard, a pris la parole dans l’hémicycle. «Le député utilisait littéralement les toilettes alors qu’il participait à une séance de la Chambre des communes, la cathédrale de la démocratie canadienne», a-t-il déclaré. «Je n’arrive pas à croire que je viens de dire ces mots, Madame la présidente»…

Shafqat Ali a présenté ses excuses, qualifiant sa participation depuis des WC d’«événement malheureux» résultant d’une erreur de jugement. «Je prends cette affaire très au sérieux et je promets de ne plus jamais répéter cette erreur», a-t-il déclaré.

Ses excuses ont été jugées suffisantes pour clore l’affaire.

Votre opinion