Espagne: Un des suspects de Barcelone repéré à Zurich

Publié

EspagneUn des suspects de Barcelone repéré à Zurich

Selon les médias espagnols, deux suspects se seraient rendus sur les bords de la Limmat en décembre 2016.

1 / 130
Selon le journal El Periódico, l'homme qui aurait planifié les attentats meurtriers du 17 août 2017 en Catalogne circule librement en Europe. (Jeudi 2 août 2018)

Selon le journal El Periódico, l'homme qui aurait planifié les attentats meurtriers du 17 août 2017 en Catalogne circule librement en Europe. (Jeudi 2 août 2018)

Keystone
Nouvelle arrestation dans le cadre de l'attentat de Barcelone. La police espagnole a arrêté un Marocain de 24 ans qu'elle dit lié à plusieurs membres de la cellule djihadiste. (22 septembre 2017)

Nouvelle arrestation dans le cadre de l'attentat de Barcelone. La police espagnole a arrêté un Marocain de 24 ans qu'elle dit lié à plusieurs membres de la cellule djihadiste. (22 septembre 2017)

Keystone
Mohamed Houli Chemlal, seul survivant de l'explosion de la maison où la cellule confectionnait des explosifs, à Alcanar (Jeudi 14 septembre 2017).

Mohamed Houli Chemlal, seul survivant de l'explosion de la maison où la cellule confectionnait des explosifs, à Alcanar (Jeudi 14 septembre 2017).

Keystone

Au moins un des suspects dans le double attentat de Barcelone et Cambrils, qui a fait 15 morts la semaine dernière en Espagne, a séjourné en Suisse, à Zurich, en décembre 2016, selon la police fédérale suisse.

«Nous avons connaissance d'une nuit d'hôtel dans la région de Zurich en décembre 2016», a indiqué la porte-parole de la police fédérale, Mme Cathy Maret.

«Nous ne savons pas les raisons de ce passage par la Suisse, il est encore trop tôt pour rendre une analyse approfondie quant à la nature d'éventuels liens directs avec la Suisse», a indiqué Mme Maret dans un courriel à l'AFP.

Aucune indication quant au nom donné sur la fiche de l'hôtel, ni sur la localisation de l'hôtel, n'a été donnée.

La police soupçonne un lien

Selon les médias espagnols, deux suspects se seraient rendus à Zurich en décembre 2016. Ils sont présentés comme étant des Marocains, appelés Mohamed H. et Youssef A. Mohamed H. a été abattu par la police espagnole vendredi à Cambrils. Youssef A. aurait succombé des suites d'une explosion à Alcanar, au sud de Barcelone, survenue mercredi soir à la veille de l'attentat de Barcelone.

Selon le journal zurichois Tages Anzeiger, la police espagnole soupçonnait dès la fin 2015 l'existence d'un lien entre des cellules «terroristes» en Espagne et la Suisse.

(AFP)

Ton opinion