03.05.2018 à 15:24

LausanneUn détenu retrouvé mort dans la prison du Bois-Mermet

Un homme de 47 ans a été découvert sans vie, allongé sur le lit de sa cellule, tôt jeudi.

par
NXP/ Frédéric Nejad Toulami

Un homme a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison du Bois-Mermet. Un agent a découvert le détenu allongé sur son lit au cours d’un passage de contrôle vers 3h30.

Le détenu était seul dans sa cellule au moment de son décès. «Les causes de sa mort sont pour l’instant inconnues mais toute intervention d’un tiers semble exclue pour le moment», précise la police cantonale. Une instruction pénale est ouverte.

Le malheureux, âgé de 47 ans, purgeait une peine, pour infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants et pour vol, débutée en mars 2017. Elle devait s’achever en novembre 2018 .

«A notre connaissance, l'individu ne bénéficiait pas d'un traitement médical particulier», déclare le porte-parole de la police cantonale Alexandre Bisenz. Il précise aussi qu'aucune trace ni élément suspect flagrant n'ont été remarqué qui pourrait se révéler être un indice.

Quant à la présence de cet Algérien seul dans sa geôle, alors que la prison du Bois-Mermet connaît aussi une surpopulation carcérale et abrite plutôt des cellules pour deux détenus, l'explication vient du porte-parole du Service pénitencier vaudois (SPV). «Bois-Mermet n'échappe pas, en effet, à une surpopulation, en raison du taux d'occupation élevé des établissements d'exécution de peines, qui se répercute alors en amont dans la chaîne pénale», détaille Marc Bertolazzi.

Car la prison de Bois-Mermet accueille surtout des prévenus avant jugement ou après leur condamnation mais alors en attente de transfert dans d'autres pénitenciers justement. «Il y a cependant aussi à Lausanne une dizaine de cellules individuelles, attribuables sur demande, mais il existe une liste d'attente. Elles sont aussi disponibles pour des détenus considérés comme dangereux», souligne Marc Bertolazzi.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!