Lac de Neuchâtel: Un deuxième chien meurt d’une probable intoxication aux cyanobactéries

Publié

Lac de NeuchâtelUn deuxième chien meurt d’une probable intoxication aux cyanobactéries

Selon la vétérinaire qui a tenté de sauver le canidé, il aurait succombé à l’«algue bleue» après une baignade, à Bonvillars (VD). Un autre chien avait subi le même sort aux Jeunes-Rives à Neuchâtel il y a deux semaines.

par
zma
En 2020, six chiens avaient été tués par intoxication aux cyanobactéries sur les rives du lac de Neuchâtel. (Image d’illustration)

En 2020, six chiens avaient été tués par intoxication aux cyanobactéries sur les rives du lac de Neuchâtel. (Image d’illustration)

TX Group/Odile Meylan

L’intoxication n’est pas confirmée par une analyse, mais la vétérinaire qui a pris en charge le chien de 18 mois est formelle: «Ce que j’ai constaté est suffisamment parlant pour valider la cause de la mort», témoigne la vétérinaire Alessandra Stoll. Ce serait donc bien la tristement fameuse «algue bleue» qui serait à nouveau à l’origine du décès d’un chien, samedi à Bonvillars.

Les propriétaires de l’animal venaient de passer avec ce dernier une heure et demie sur la rive nord du lac de Neuchâtel, près de La Poissine, rapporte «24 heures».

Les cyanobactéries, naturellement présentes au fond du lac remontent à la surface avec le réchauffement de la température de l’eau. Si elles sont peu dangereuses pour les adultes, en revanche les enfants et les animaux, susceptibles de boire l’eau du lac, sont potentiellement à risque.

Il y a deux semaines, un chien avait déjà succombé aux cyanobactéries à Neuchâtel. Le Canton avait alors appelé à la prudence.

Ton opinion