Actualisé

RecordUn diamant jaune vendu 14,5 millions à Genève

Un diamant jaune exceptionnel de 100,09 carats, appelé «Graff Vivid Yellow», a été vendu mardi aux enchères à Genève pour 14,5 millions de francs, commission comprise.

1 / 6
La pierre est considérée comme l'un des plus gros diamants jaunes au monde, et a une couleur «jaune jonquille».

La pierre est considérée comme l'un des plus gros diamants jaunes au monde, et a une couleur «jaune jonquille».

Keystone
La vente de Sotheby's comptait 526 lots. La maison d'enchères a vendu un autre diamant d'une grosseur exceptionnelle, de 103,46 carats, monté en bague (à gauche sur la photo).

La vente de Sotheby's comptait 526 lots. La maison d'enchères a vendu un autre diamant d'une grosseur exceptionnelle, de 103,46 carats, monté en bague (à gauche sur la photo).

Keystone
La pierre est considérée comme l'un des plus gros diamants jaunes au monde, et a une couleur «jaune jonquille».

La pierre est considérée comme l'un des plus gros diamants jaunes au monde, et a une couleur «jaune jonquille».

Keystone

«Graff Vivid Yellow», a été vendu mardi à Genève pour 14,5 millions de francs. Il s'agit d'un montant record pour un diamant de cette couleur.

Ce diamant, un des lots phares de la vente aux enchères de haute joaillerie organisée par la maison Sotheby's à Genève, a en fait été proposé deux fois aux enchères. La première fois, le commissaire-priseur, David Bennett, l'a déclaré «non vendu», n'ayant atteint que 12,6 millions de francs, montant en dessous de l'estimation avancée par la maison d'enchères.

La vente a ensuite continué pour d'autres lots, puis le commissaire a annoncé que la vente du diamant jaune reprenait à 12,6 millions de francs, à la grande surprise de la salle. Il n'y a eu qu'un enchérisseur, en salle, qui a obtenu le lot à 12,8 millions de francs (14,5 millions avec la commission), «un très bon prix» et «un montant record», selon le commissaire-priseur.

La pierre est considérée comme l'un des plus gros diamants jaunes au monde, et a une couleur «jaune jonquille». Le prix atteint pour ce diamant est le plus élevé pour un bijou signé Graff jamais atteint.

Un autre lot phare de cette vente, le «Diamant de la Victoire», n'a pas trouvé preneur. Nommé ainsi en hommage à la victoire des Alliés, ce diamant rectangulaire pèse 31,34 carats et a été découvert dans une mine d'Afrique du Sud, en 1945.

Le Diamant de la Victoire a appartenu à la mécène et milliardaire américaine Florence Gould (1895-1983), considérée comme une des plus grandes collectionneuses de pierres précieuses au 20e siècle. Ce diamant, monté en bague, était estimé entre 4,5 et 7 millions de francs.

526 lots

La vente de Sotheby's comptait 526 lots. La maison d'enchères a vendu un autre diamant d'une grosseur exceptionnelle, de 103,46 carats, monté en bague. Cette pierre est le 3e plus gros diamant rond au monde et a été vendue pour 3,7 millions de francs.

Un des lots les plus chers a été un diamant blanc de 70,33 carats, vendu 11,1 millions de francs, alors qu'il était estimé entre 10,7 et 14,3 millions.

Cette vente a aussi permis de se replonger dans les années 30 et 40, avec la dispersion de bijoux de Mary Picha-Eisenstein (1901-1988), grande amie de la créatrice de bijoux Suzanne Belperron (1900-1983). Dix-neuf pièces ont été vendues dans le cadre de cette collection.

Résultat record

Enfin, un collier en or et diamants, fabriqué par Van Cleef et Arpels et embelli d'un avion de chasse «Mystère IV», a fait exploser les enchères. Il a été vendu à 200'000 francs, soit dix fois plus que l'estimation la plus basse.

Il s'agissait d'un cadeau de Marcel Dassault (1892-1986), le célèbre entrepreneur français à Jacqueline Auriol (1917-2000), première femme pilote d'essai en France et la première Européenne à franchir le mur du son.

«Nous avons réalisé un résultat record de 143 millions de dollars pour une vente composée de différentes collections», a déclaré à la presse après la vente David Bennett.

Mercredi, la maison concurrente Christie's va mettre aux enchères à Genève un diamant bleu spectaculaire, appelé «The Blue», de 13,22 carats et estimé entre 21 et 25 millions de dollars.

Les deux maisons d'enchères organisent simultanément chaque année deux grandes ventes de haute joaillerie à Genève, en mai et en novembre. Elles veulent attirer le plus grand nombre possible de collectionneurs et d'amateurs.

(afp/ats)

Ton opinion