11.05.2016 à 17:04

Festival de CannesUn dîner «Mad max» pour le jury

Le dîner du jury haut en couleur a été servi mardi soir au jury du Festival comme le veut la tradition au Martinez.

1 / 108
Le réalisateur britannique Ken Loach s'est vu remettre la Palme d'Or des mains du président du jury de la sélection officielle, George Miller. (Dimanche 22 mai 2016)

Le réalisateur britannique Ken Loach s'est vu remettre la Palme d'Or des mains du président du jury de la sélection officielle, George Miller. (Dimanche 22 mai 2016)

Eric Gaillard, Reuters
Son film 'Moi, Daniel Blake' a été récompensé du plus prestigieux des prix. (Dimanche 22 mai 2016)

Son film 'Moi, Daniel Blake' a été récompensé du plus prestigieux des prix. (Dimanche 22 mai 2016)

Valery Hache, AFP
Deux réalisateurs plusieurs fois primés à Cannes: Ken Loach et Xavier Dolan, pendant la cérémonie de clôture du 69e Festival de Cannes. (Dimanche 22 mai 2016)

Deux réalisateurs plusieurs fois primés à Cannes: Ken Loach et Xavier Dolan, pendant la cérémonie de clôture du 69e Festival de Cannes. (Dimanche 22 mai 2016)

Yves Herman, Reuters

De l'horreur, de la science-fiction et un pingouin rieur au menu : le chef Christian Sinicropi (deux étoiles au Michelin) s'est fait plaisir en concoctant le dîner du jury, servi mardi soir au restaurant du Martinez. Comme chaque année, le menu s'inspirait des films de son président, l'Australien George Miller.

Résultat : une entrée en hommage à la 4e dimension (1983), un «végétal sur un sablé au parmesan, une structure de petits pois et haricots verts naturellement sucrés», en plat, du «thon aux condiments de romanesco» s'inspirant de la saga d'anticipation Mad Max. Et en dessert, un clin d'oeil au petit pingouin espiègle d'Happy Feet : un «jardin glacé aux fruits rouges et éclats de pistache».

Avant de monter les marches le 20 mai pour défendre «The Last Face» de Sean Penn, Charlize Theron s'est offert quelques jours de vacances sur la Côte d'azur, à l'invitation de la maison Dior dont elle est l'égérie. L'actrice sud-africaine s'est rendue mardi au château de «La Colle noire», dernière résidence secondaire de Christian Dior, près de Grasse (Alpes-Maritimes), longtemps laissée à l'abandon et aujourd'hui réhabilitée.

Julia Roberts sera là

Le protocole du festival est strict : le noeud papillon est obligatoire pour les messieurs, sauf pour les stars qui peuvent se livrer à tous les caprices vestimentaires. Après l'hélicoptère «low-cost» qui permet de relier Nice à Cannes pour 160 euros, Uber propose aux étourdis un service de livraison express de noeud papillon «made in France» aux pieds des marches, pour 85 euros.

Attendue pour la première fois à Cannes, Julia Roberts apparaît comme le fantasme numéro un des Français, selon une enquête Toluna réalisée fin avril auprès de 1290 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Parmi une dizaine de stars, l'actrice américaine s'impose par son sourire (43%), son charisme (33%), son style (19%) et son regard (19%), devant Charlize Theron qui décroche la seconde place. Pour les 25/34 ans, Kristen Stewart (26%) et Marion Cotillard (24%) arrivent en tête pour une histoire d'amour. George Clooney (46%) est cité en tête par la gente féminine, devant Vincent Cassel (17%).

La Palme d'or d'honneur de Jane Fonda, la robe bustier rose Dior portée par Juliette Binoche lors du 50e Festival de Cannes, une boule de neige collector du film «Fargo» (1996) des frères Coen... : l'ancien président du Festival de Cannes, Gilles Jacob, organise avec la ville de Cannes une vente caritative pour aider la commune et les sinistrés après les intempéries d'octobre dernier. Jusqu'au 15 mai, veille de la vente, des enchères sont enregistrées par internet (helpcannes-encheres.com).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!