Lausanne – Un doctorant de l’UNIL remporte à Paris un concours de vulgarisation
Publié

LausanneUn doctorant de l’UNIL remporte à Paris un concours de vulgarisation

Yohann Thenaisie, qui prépare une thèse à l’Université de Lausanne, a reçu le premier prix du concours international «Ma thèse en 180 secondes» devant 23 autres candidats.

Yohann Thenaisie, de l’Université de Lausanne, a soulevé l’enthousiasme du jury du concours «Ma thèse en 180 secondes» avec sa présentation fine et imagée des recherches menées dans le cadre de sa thèse.

Yohann Thenaisie, de l’Université de Lausanne, a soulevé l’enthousiasme du jury du concours «Ma thèse en 180 secondes» avec sa présentation fine et imagée des recherches menées dans le cadre de sa thèse.

DBillotte-CUSO.

Ils étaient 24 finalistes, tous doctorants, venus de toute la francophonie dans l’espoir de remporter la septième édition du concours international de vulgarisation et d’éloquence «Ma thèse de 180 secondes». Et c’est un Lausannois qui est reparti avec le trophée: Yohann Thenaisie, doctorant à l’Université de Lausanne (UNIL). En trois minutes, il séduit, jeudi soir à Paris, le jury avec son talent oratoire et sa capacité à expliquer l’objet de sa recherche.

Réservé aux doctorantes et doctorants, ce concours vise à mettre en avant leurs qualités de communication, leur enthousiasme, leur passion pour la recherche, précisent vendredi les organisateurs dans un communiqué. Sélectionnés au terme de compétitions organisées dans de nombreux pays, les 24 finalistes disposaient de trois minutes chacun pour faire découvrir au public dans la salle et en ligne en quoi consistent leurs travaux.

Une thèse de doctorat en lien avec la maladie de Parkinson

Déjà vainqueur de la finale suisse en mai dernier, Yohann Thenaisie a soulevé l’enthousiasme du jury avec sa présentation des recherches menées dans le cadre de sa thèse intitulée: «Implémentation
d’un protocole de stimulation cérébrale profonde adaptatif ciblant les troubles de la marche
dans la maladie de Parkinson». Son prix lui a été remis par Frédérique Vidal, la ministre française de
l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Le concours sera à nouveau organisé dans les universités suisses en 2022. La finale nationale
aura lieu le 19 ou le 20 mai 2022 à l’Université de Genève. La finale internationale 2022 se tiendra fin septembre au Québec.

(comm/egr)

Votre opinion

1 commentaire