Suisse: Un économiste: «Notre force intrinsèque stagne»
Publié

SuisseUn économiste: «Notre force intrinsèque stagne»

L'économie suisse ne doit pas s'endormir sur ces lauriers, avertit l'ancien directeur général de LEM, François Gabella.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

«C'est vrai, la Suisse est sur un nuage, tout va incroyablement bien, du coup, beaucoup pensent que nous n'avons aucune raison de nous inquiéter, et c'est précisément la menace principale pour notre économie», explique François Gabella dans une interview parue lundi dans le supplément Indices du quotidien «L'Agefi».

A ses yeux, le succès de l'économie suisse repose sur trois facteurs: la performance intrinsèque, la conjoncture internationale et la force relative des autres pays. Les deux derniers sont favorables à la Suisse pour l'heure, notamment parce que beaucoup de pays n'ont plus de «politique économique digne de ce nom», note François Gabella.

«Et la Suisse en profite pleinement», ajoute le Vaudois qui a dirigé le groupe genevois de composants pour la mesure de paramètres électriques LEM pendant huit ans jusqu'à ce printemps. «Par contre, notre force intrinsèque ne progresse plus», note-t-il, en précisant que l'économie helvétique n'a pas «fait de vrais progrès en matière de compétitivité depuis des années».

(ats)

Votre opinion