Publié

DrameUn enfant de 11 ans se suicide en France

"Une histoire semble-t-il de mauvaise note et de comportement à l'école qui avait entraîné un reproche familial", serait l'origine de ce drame qui s'est déroulé en Normandie.

Un enfant de 11 ans s'est suicidé jeudi près de Vire (Calvados), au domicile familial.

"Une enquête a été ouverte mais elle sera rapidement close car le suicide est avéré", a déclaré le procureur de Caen, Catherine Denis, en soulignant que bien entendu la famille était très affectée.

La magistrate a également affirmé "ne pas savoir" si l'enfant connaissait des difficultés scolaires.

L'enfant, scolarisé au collège Val de Vire à Vire, s'est suicidé par pendaison à son domicile, selon le parquet. Il a été hospitalisé jeudi soir en état de mort cérébrale et il est décédé vendredi matin, selon la même source.

L'enfant avait des frères et soeurs, selon le parquet. Il s'agit d'une famille "sans problème" connu, selon la même source.

Selon la préfecture, le domicile familial se trouve à Coulonces (Calvados). Vendredi matin, "une cellule de crise a été mise en place à l'intérieur du collège qui permet aux élèves de rencontrer des psychologues, des médecins, d'échanger, de faire part de leur émotion", a déclaré le principal du collège, Frédéric Trefeu, à France Bleue Basse-Normandie qui a révélé l'information.

Une trentaine d'élèves s'y sont rendus vendredi, selon la même source.

La cellule sera maintenue au moins jusqu'au début de la semaine prochaine, a-t-il ajouté, en soulignant l'émotion très vive de tout le collège.

La ministre de la jeunesse, Jeannette Bougrab, s'est dite dans un communiqué "très attristée" de cette mort et a souligné "la nécessité de mettre en oeuvre, le plus rapidement possible les propositions du rapport de Boris Cyrulnik +Quand un enfant se donne la mort+".

Présenté en septembre dernier, ce rapport montrait que les suicides d'enfants étaient moins rares qu'il n'est communément admis, et préconisait notamment une adaptation des rythmes scolaires et une notation plus tardive.

Ton opinion