20.08.2017 à 18:36

EspagneUn enfant de sept ans identifié parmi les victimes

Un garçon de sept ans, recherché par sa famille sur Internet, fait partie des victimes de l'attaque de Barcelone.

1 / 130
Selon le journal El Periódico, l'homme qui aurait planifié les attentats meurtriers du 17 août 2017 en Catalogne circule librement en Europe. (Jeudi 2 août 2018)

Selon le journal El Periódico, l'homme qui aurait planifié les attentats meurtriers du 17 août 2017 en Catalogne circule librement en Europe. (Jeudi 2 août 2018)

Keystone
Nouvelle arrestation dans le cadre de l'attentat de Barcelone. La police espagnole a arrêté un Marocain de 24 ans qu'elle dit lié à plusieurs membres de la cellule djihadiste. (22 septembre 2017)

Nouvelle arrestation dans le cadre de l'attentat de Barcelone. La police espagnole a arrêté un Marocain de 24 ans qu'elle dit lié à plusieurs membres de la cellule djihadiste. (22 septembre 2017)

Keystone
Mohamed Houli Chemlal, seul survivant de l'explosion de la maison où la cellule confectionnait des explosifs, à Alcanar (Jeudi 14 septembre 2017).

Mohamed Houli Chemlal, seul survivant de l'explosion de la maison où la cellule confectionnait des explosifs, à Alcanar (Jeudi 14 septembre 2017).

Keystone

La mort d'un petit garçon australo-britannique de sept ans, Julian Cadman, a été confirmée dimanche par les services de protection civile de Catalogne, en Espagne. Son grand-père avait posté un déchirant avis de recherche sur les réseaux sociaux après l'attentat de Barcelone.

Sa famille a également confirmé sa mort dans un communiqué. «Julian nous a tristement été arraché. Il était si énergique, drôle et taquin, nous donnait toujours le sourire», écrivent ses proches.

Julian Alessandro Cadman se trouvait sur les Ramblas avec sa mère jeudi quand une camionnette a foncé dans la foule. L'attentat a ensuite été revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Sa mère a été hospitalisée dans un état grave.

Son grand-père Tony avait posté un appel sur Facebook - devenu ensuite inaccessible - avec une photo du bambin souriant en pull vert. «Si vous avez de la famille ou des amis à Barcelone, partagez s'il vous plaît», implorait-il.

Encore 50 hospitalisés

Les services d'urgence ont également confirmé sur Twitter l'identification, parmi les 14 morts du double attentat, de deux autres personnes, de nationalité italienne et belge. Ils n'ont pas fourni davantage de détails.

Cela porte à 12 le nombre de victimes formellement identifiées et communiquées aux familles par les services d'urgence. Quatre sont de nationalité espagnole, deux portugaises, deux italiennes, une américaine, une hispano-argentine, une belge et une australo-britannique.

Les services d'urgence ont précisé qu'un enfant de trois ans se trouvait parmi les victimes espagnoles. Parmi les 126 blessés lors du double attentat, 51 étaient toujours hospitalisées dimanche, selon le dernier bilan du gouvernement régional, dont 10 dans un état «critique» et 13 dans un état «grave».

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!