Publié

GazaUn enfant palestinien de 6 ans tué dans un raid israélien

Deux autres civils ont été blessés, dont un grièvement, samedi près de Khan Younès, dans le sud. L'armée israélienne n'a pas confirmé.

Un membre du Hamas patrouille au lendemain du raid meurtrier.

Un membre du Hamas patrouille au lendemain du raid meurtrier.

Keystone

Un autre raid aérien a visé des hommes armés qui circulaient en voiture dans le quartier de Zeitoun, à l'est de la ville de Gaza, après avoir tiré des roquettes sur Israël, selon des témoins. Les hommes visés n'auraient pas été touchés mais deux civils palestiniens ont été légèrement blessés, ont-ils précisé. L'armée israélienne, qui avait annoncé des raids menés dans la nuit de vendredi à samedi sur la bande de Gaza, n'a pas confirmé ces nouveaux raids dans l'immédiat. Elle avait indiqué plus tôt dans la journée que des Palestiniens de la bande de Gaza avaient tiré samedi matin une vingtaine de roquettes sur le sud d'Israël.

Sanglante fin de semaine

«Dix-huit roquettes ont explosé ce matin sur le sud d'Israël, dont seize sur la ville israélienne de Sdérot», a déclaré une porte-parole de l'armée israélienne. Ce dernier a précisé que cinq autres roquettes avaient été interceptées par le système de défense antimissile «Iron Dome» (»Voûte d'Acier»). Un Israélien a été blessé quand une roquette a touché un bâtiment à Sdérot, a affirmé pour sa part une porte-parole de la police.

Dans la nuit de vendredi à samedi, l'aviation israélienne avait mené trois raids contre des objectifs du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza, faisant au total une vingtaine de blessés, selon le ministère de la Santé du mouvement Hamas. Ces sites ont «été visés en réponse aux tirs de roquettes de cette semaine vers le sud d'Israël», a annoncé l'armée israélienne. Elle a précisé qu'elle considérait le Hamas comme «le seul responsable de toutes les activités terroristes émanant de la bande de Gaza». Vendredi, deux Palestiniens avaient été tués et plusieurs autres blessés dans deux raids aériens israéliens sur Gaza. Tsahal, l'armée israélienne avait là encore indiqué que ces raids visaient des groupes qui s'apprêtaient à tirer des roquettes sur Israël.

(ats)

Votre opinion