10.04.2017 à 13:25

DrogueUn ex-gouverneur mexicain arrêté en Italie

L'ancien gouverneur, recherché depuis cinq ans et arrêté, gouvernait à l'époque l'Etat de Tamaulipas. Il serait impliqué dans un important trafic de drogue.

Tomas Jesus Yarrington Ruvalcaba.

Tomas Jesus Yarrington Ruvalcaba.

DR/Twitter

Un ancien gouverneur de l'Etat de Tamaulipas au Mexique a été arrêté en Italie pour son implication présumée dans le blanchiment d'argent de la drogue, selon un communiqué du bureau du procureur général à Mexico.

«La localisation et le placement en détention de Tomas Jesus Yarrington Ruvalcaba en Italie» ont eu lieu dimanche, indique le communiqué sans préciser d'endroit précis. Selon des informations de presse, ce serait à Florence.

Tomas Yarrington, à la tête de l'Etat de Tamaulipas frontalier des Etats-Unis entre 1999 et 2005, était recherché depuis cinq ans.

Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt mexicain émis en août 2012 pour des liens présumés avec le trafic de drogue, après des informations venues des Etats-Unis en mai 2012 sur quelque 7 millions de dollars d'achats immobiliers qu'il aurait effectués au Texas. Son avocat américain avait à l'époque rejeté les accusations, assurant que son client faisait l'objet d'une «vendetta politique».

Récompense pour le capturer

La justice américaine avait inculpé M. Yarrington en décembre 2013 pour avoir aidé un cartel de la drogue en échange de millions de dollars de pots de vins, ainsi que pour avoir participé à un trafic de cocaïne entre le port de Veracruz et les Etats-Unis de 2007 à 2009. Les pots de vins auraient été versés par des membres corrompus de la police et dissimulés dans des comptes en banque américains.

Le bureau du procureur général mexicain avait offert une récompense de 15 millions de pesos (803.000 dollars) pour sa capture.

Après son mandat de gouverneur, Tomas Jesus Yarrington Ruvalcaba avait eu des aspirations présidentielles en 2006 mais avait échoué aux primaires dans son parti de l'époque, le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!